-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

lundi 25 juillet 2011

Armand Jean Du Plessis, Cardinal de Richelieu

Il aura été l'un des personnages politiques centraux du règne de Louis XIII, de la diplomatie européenne de la première moitié du XVIIe siècle, et accessoirement aura été le sujet du Concours n° 1 de ce blog. Cela méritait bien un petit message.

Armand Jean Du Plessis de Richelieu
(Paris, 9 septembre 1585 – Paris, 4 décembre 1642)
Coadjuteur de Cluny (1627), puis Abbé et Général de Cluny (1629-1642),
Abbé de Cîteaux (1635)
Duc de Richelieu et Pair de France (1631), Duc de Fronsac et Pair de France (1634)
Gouverneur d’Aunis (1630), Gouverneur et Amiral de Bretagne (1631)
Grand-Maître, Chef et Surintendant Général de la Navigation et Commerce de France (1626)
Secrétaire d’Etat à la Guerre (1616), Ministre d’Etat (1624), puis Principal Ministre (1629)
Evêque-Baron de Luçon (1605)
Cardinal-Prêtre (1622), puis Cardinal de Saint-Louis-des-Français (1622)

Provinces de France - Comté de Nice

Le blasonnement des armoiries du Comté de Nice, mais aussi et à l’origine, de la ville de Nice elle-même est : d'argent, à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant trois monts de sable (alias de sinople), issants d'une mer d'azur, ondée d’argent.
Ce territoire formant l’essentiel de l’actuel département des Alpes-Maritimes, fut longtemps une possession des Ducs de Savoie et Rois de Sardaigne, depuis que ceux-ci héritèrent, en 1388 par le traité de Saint-Pons, de cette partie orientale de la côté et de l’arrière-pays de Provence. La présence de cette aigle, s’explique probablement par le fait que le Duché de Savoie dépendait du Saint-Empire, et que les Ducs de Savoie eux-mêmes étaient Vicaires de l’Empire pour l’Italie, quant aux trois monts, une tradition, sans doute relativement tardive, veut qu’il s’agisse du Mont Alban, du Mont Gros et du Mont Chauve, qui tous trois entourent Nice.
Comté de Nice

Fête nationale - Tunisie

Aujourd'hui 25 juillet, fête nationale (fête de la république) de la République tunisienne.
Tunisie

dimanche 24 juillet 2011

Hommage à la Norvège

Même si devant l'horreur tout ce que l'on peut dire ou écrire paraît dérisoire, qu'il me soit cependant ici permis d'ajouter ce bref hommage à un pays et à peuple meurtris.


Provinces de France - Comté de Foix

Le blasonnement des armoiries du Comté de Foix est : d’or, à trois pals de gueules.
Ce territoire occupant l’essentiel de l’actuel département de l’Ariège, reprend les armes de ses anciens Comtes. Celles-ci sont souvent interprétées comme une brisure des armes des anciens Comtes de Barcelone, futurs Rois d’Aragon, dont les premiers Comtes de Foix, de la Maison de Foix-Carcassonne se disaient branche cadette (*). En tout état de cause, c’est au moins depuis le XIIe siècle, soit pratiquement les origines de l’héraldique, que les armoiries des Comtes de Foix sont connues.
Comté de Foix


Généalogie Magazine n° 311

Certains d'entre vous le savent probablement déjà, depuis quelques années, je suis en charge de la rubrique d'héraldique dans Généalogie Magazine.
Je profite du blog pour vous faire part de la parution du n° 311 de ce magazine.
Côté héraldique, vous y retrouverez "Une ascendance armoriée d'Henri IV", présentant sur les quatre premières générations, les ancêtres, avec bien sur leurs armoiries, de ce fameux Roi de France et de Navarre.

Pour le reste, voici dans son intégralité le sommaire de ce numéro :
Actualités
Courrier des lecteurs
Dossier : Droit et Généalogie. Des règles à suivre et à respecter par Jean-François Pellan
Outils d'histoire : Un été mémorable par Philippe de Montjouvent
Héraldique : Une ascendance armoriée d'Henri IV par Arnaud Bunel
Sagas familiales : Les Schueller. De l'Alsace à la cosmétique par Luc Antonini
Patronymes : Boulanger, Boullanger, Boulangier... Les noms de métiers (3) par Véronique Dumas
Les lectures de...Gilles Henry
Personnalités : Charlène Lynette Wittstock. Nouvelle princesse du Rocher par Luc Antonini
Faire parler les documents : Le juste prix. Ce que nous apprennent les ventes aux enchères par Jérôme Malhache
Internet : Le futur portail européen par Gilles Prévost
Le magazine des régions et les questions des lecteurs
En librairie
La fiche du débutant : Comment faire pour... s'y retrouver dans les calendriers
Les Professionnels

Tous les détails ici.

samedi 23 juillet 2011

Concours n° 1

Pour mémoire, les archives du Concours n° 1 de ce blog.

Concours n° 1 :
Reprenant une idée qui m'a été inspirée par Herald Dick (qu'il en soit remercié), voici un petit concours sur fond d'histoire et d'héraldique. Il n'y a rien à gagner d'autre que le plaisir du jeu, mais n'hésitez pas, lancez-vous.

Il s'agit de découvrir un personnage historique, dont le portrait a été maquillé, à partir de quatre armoiries, en rapport avec sa vie. Ces armoiries ne sont pas celles du personnage mystère, mais celles de lieux, d'organisations, d'hommes ou de femmes qui d'une manière ou d'une autre ont un rapport historique direct avec lui.
Bien entendu, il faut non seulement identifier le personnage mystère (très connu), mais aussi les quatre indices qui l'accompagnent (certains peuvent être plus durs à trouver que d'autres).

Transmettez vos suggestions dans les commentaires ci-dessous.
Bonne chance à tous.

Personnage mystère


Indice 1                                               Indice 2


Indice 3                                               Indice 4


Etendards de la famille impériale allemande

Lié à leur position, l'Empereur d'Allemagne (Kaiser), l'Impératrice (Kaiserin) et le Prince Impérial (Kronprinz) disposaient chacun d'un étendard personnel. Ces attributs bénéficiaient d'un dessin spécifique à leur titulaire. On notera que ces étendards étaient portés au titre de l'Empire allemand, leurs titulaires disposaient d'autres étendards au titre du Royaume de Prusse.
Empereur d'Allemagne

Impératrice d'Allemagne

Prince Impérial d'Allemagne (Kronprinz)

Provinces de France - Comtat Venaissin

Le blasonnement des armoiries du Comtat Venaissin est : de gueules, à deux clés d'or, passées en sautoir et liées d'azur.
Ces armoiries nous rappellent que ce territoire recouvrant approximativement l’actuel département du Vaucluse, exclusion faite de l’ancienne Principauté d’Orange et de quelques ajouts mineurs, était jusqu’à la Révolution Française une possession du Saint-Siège. Ainsi, ce sont les clés de Saint Pierre, symbole du Pape (ici, uniquement en or, alors que dans les armoiries pontificales il est de tradition que l’une soit d’argent et l’autre d’or), que nous retrouvons sur l’écusson du Comtat Venaissin.
Comtat Venaissin

Commémoration du décès du Maréchal Pétain

Aujourd'hui 23 juillet 2011, commémoration du 60e anniversaire du décès du Maréchal Philippe Pétain.
Maréchal Pétain

Ce message est de caractère purement commémoratif, historique et héraldique. Il n'implique, n'autorise, ne justifie ni n'appuie aucune prise de position politique. Pour cette raison, et par exception, les commentaires sur cet article sont désactivés.

vendredi 22 juillet 2011

Royaume de Finlande

Le 9 octobre 1918, le Prince Frédéric Charles de Hesse (Friedrich Karl von Hessen), Landgrave de Hesse-Cassel, est élu Roi de Finlande. Le pays tout nouvellement indépendant de l'Empire de Russie se choisit ainsi un souverain sorti d'une des plus anciennes familles princières allemandes. Cette branche des Landgraves de Hesse qui avait perdu sa souveraineté depuis l'annexion de la Hesse-Cassel par la Prusse, après la guerre de 1866, retrouve par cette élection une couronne. Pour autant, ce règne demeurera éphémère. Suite à la chute de l'Empire allemand après l'armistice du 11 novembre 1918, le nouveau Roi de Finlande, qui n'a pas encore pu arriver dans son nouveau pays est contraint par les événements d'abdiquer dès le 14 décembre 1918.
Pour la découverte aussi bien que l'originalité, un petit rappel du drapeau et des armoiries de cette curiosité historique.
Royaume de Finlande

Provinces de France - Champagne

Le blasonnement des très élégantes armoiries de Champagne est : d'azur, à la bande d'argent, accompagnée de deux cotices d'or, potencées et contre-potencées.
Ces armoiries sont celles des anciens Comtes Palatins de Champagne, de la Maison de Blois, titulaires de l’une des six anciennes Pairies laïques du Royaume de France. A l’origine, la bande d’argent était accompagnée de deux simples cotices d’or, puis avec le développement économique de la Champagne (grâce notamment aux fameuses "Foires de Champagne"), les arts décoratifs et textiles y connurent un grand développement, de sorte qu’il devint d’un raffinement habituel de représenter les armoiries (entre autres) non plus par de simples aplats de couleurs, mais avec des écussons et des pièces honorables où les aplats sont remplis de dessins plus ou moins savants, souvent mais pas nécessairement géométriques, selon la technique héraldique dite du "diapré".
Puis, dans le cas des armoiries champenoises, le temps passant, ce qui n’était au départ qu’une simple variante décorative devint une méthode habituelle de représentation bientôt institutionnalisée dans le blasonnement lui-même et aboutissant, dès le courant du Moyen-Age aux armes que nous connaissons aujourd’hui.
Champagne

Commémoration du décès du Roi Charles VII de France

Aujourd'hui 22 juillet 2011, commémoration du 550e anniversaire du décès de Charles VII de Valois (1403-1461), Roi de France.

Charles VII de Valois

jeudi 21 juillet 2011

Commémoration de la mort du Maréchal Lyautey

Aujourd'hui 21 juillet 2011, 77e anniversaire de la mort du Maréchal Hubert Lyautey.
Maréchal Lyautey

Provinces de France - Bretagne

Le blasonnement, bien connu, des armoiries de Bretagne est : d’hermine plain.
L’origine de ces armoiries connaît une version historique et une version légendaire. Pour la version historique, elles trouvent leur origine dans les armes du premier souverain capétien de Bretagne, Pierre Mauclerc de Dreux (+ 1250) (*). En tant que cadet des Comtes de Dreux, il portait, une brisure sur ses armoiries familiales (**). En l’occurrence, il ajoutait un franc-quartier d’hermine. Les armes au franc-quartier sont conservées à l’identique jusqu’au Duc Jean III, qui vers 1316, sans doute parce qu’il est alors en conflit avec une autre branche de sa famille, modifie les armoiries ducales pour ne plus porter que le franc-quartier, c’est-à-dire, pour ne porter dès lors que des armes d’hermine plain.
La version légendaire, qui selon l’état actuel de nos connaissances, et bien que depuis très longtemps rapportée, ne s’appuie sur aucune source historique fiable, veut que Pierre Mauclerc ait adopté le franc-quartier d’hermine, justement parce que les anciens Ducs de Bretagne portaient des armoiries d’hermine plain, et donc suivant cette logique, en 1316, Jean III n'aurait fait qu’adopter de nouveau les armes des anciens Ducs. La légende est belle et la Bretagne étant un pays de légendes, il n’est pas offensant de rapporter celle-ci, dès l’instant que nous ne perdions pas de vue qu’il ne s’agit que d’une légende.
Bretagne

mercredi 20 juillet 2011

Anniversaire du Prince Haakon-Magnus de Norvège

Aujourd'hui 20 juillet 2011, 38e anniversaire de SAR Haakon-Magnus de Oldenbourg, Prince Héritier de Norvège.


Haakon-Magnus de Norvège

Provinces de France - Bourgogne

Le blasonnement des armoiries de Bourgogne est : écartelé : 1 et 4, d’azur, semé de fleurs de lys d’or, à la bordure componée d’argent et de gueules ; 2 et 3, bandé d’or et d’azur, à la bordure de gueules.
Ces armoiries pleinement ancrées dans l’histoire du Duché de Bourgogne, appellent quelques mots d’explication. Les quartiers 2 et 3, souvent appelés "Bourgogne ancien" reprennent les armes de la première maison capétienne des Ducs de Bourgogne, fondée par le Duc Robert Ier (+1076), lequel était fils cadet du Roi de France Robert II le Pieux (+1031). Les quartiers 1 et 4, souvent appelés "Bourgogne moderne" reprennent les armes de la seconde maison capétienne des Ducs de Bourgogne, fondée en 1363 par le Duc Philippe II le Hardi (+1402), fils cadet du Roi de France Jean II le Bon (+1634).
Les quartiers 1 et 4 ont été portés seuls par Philippe le Hardi alors qu’il avait reçu en apanage, le Duché de Touraine. La bordure componée était donc sa brisure personnelle. En 1361, la descendance du Duc Robert le Pieux s’éteint et le Roi de France, hérite du Duché de Bourgogne, qui rentre dans le domaine de la Couronne. Toutefois, essentiellement pour des raisons de politique européenne, vis-à-vis de l’Empereur tout particulièrement (la Bourgogne est alors une province frontalière de l’Empire) il est convenu, tout en le conservant dans la mouvance française, de détacher de nouveau le Duché de la Couronne. En 1363, il est donc octroyé au jeune Duc de Touraine, qui à partir de cette date va écarteler ses armes personnelles avec celles des Ducs de la précédente dynastie bourguignonne. En pratique et en conséquence de quoi, il faudrait considérer que les véritables armes de "Bourgogne moderne" sont celles écartelées et non celles aux seuls quartiers 1 et 4, qui comme nous le verrons, sont de nos jours attribuées à la province de Touraine.
Bourgogne

mardi 19 juillet 2011

Provinces de France - Bourbonnais

Le blasonnement des armoiries du Bourbonnais est : d’azur, semé de fleurs de lys d’or, à la cotice de gueules, brochante sur-le-tout.
Ces armoiries sont celles de la troisième et dernière maison de Bourbon, évidemment la plus connue car issue de Robert de Clermont, fils de Saint Louis, et qui à l’extinction de la maison de Valois accède, en la personne d’Henri IV, à la Couronne de France. Leur brisure distinctive, la cotice de gueules, est demeurée emblématique de cette branche des Capétiens, et survivra sous la forme réduite d’un "bâton péri en bande" jusqu’en 1830, dans les armes des Princes de Condé.
Bourbonnais

lundi 18 juillet 2011

Commémoration du décès du Duc Philippe Ier de Parme

Aujourd'hui 18 juillet 2011, commémoration du 246e anniversaire du décès de Philippe Ier de Bourbon (1720-1765), Infant d'Espagne, Comte de Chinchón, Duc de Parme, Plaisance et Guastalla.

Philippe Ier de Parme

Provinces de France - Berry

Le blasonnement des armoiries du Berry est : d’azur, à trois fleurs de lys d’or, à la bordure engrêlée cousue de gueules.
La bordure engrêlée est la "marque" indissociable des armoiries berrichonnes depuis son adoption, comme brisure personnelle, par le Duc Jean Ier de Berry, l’un des fils du Roi Jean II le Bon. Elle sera par la suite reprise comme telle jusqu’au futur Charles X, alors Comte d’Artois et, entre autres titres, Duc de Berry, ainsi que par son fils, le fameux Duc de Berry assassiné en 1820.
Berry

Commémoration du décès de Godefroy de Bouillon

Cela fait 911 ans que Godefroy de Bouillon, Chef de la première croisade, Avoué du Saint-Sépulcre et Protecteur de Jérusalem,  est mort à Jérusalem, le 18 juillet 1100. Un petit hommage héraldique s'imposait.
Godefroy de Bouillon

dimanche 17 juillet 2011

Anniversaire du Prince Alexandre de Serbie

Aujourd'hui 17 juillet 2011, 66e anniversaire de SAR le Prince Alexandre Karageorgevitch (Aleksandar Karađorđević), Roi titulaire Alexandre III de Serbie.

Alexandre III de Serbie

Provinces de France - Béarn

Le blasonnement des armoiries du Béarn est : d'or, à deux vaches de gueules, l'une sur l'autre, onglées, accornées et colletées d'azur, clarinées du champ.
Ces armes étaient depuis le XIIe siècle celles des anciens Vicomtes de Béarn, depuis certainement les Moncades (Vicomtes de Béarn de 1173 à 1290) et peut-être même les Gabarets (Vicomtes de Béarn de 1147 à 1173), voire les derniers Centulles (Vicomtes de Béarn avant 1147 et depuis le début du Xe siècle). Elles furent par la suite reprises par les Comtes de Foix lorsque ceux-ci héritèrent du Béarn, puis par la maison d’Albret lorsqu’à son tour elle hérita du Royaume de Navarre, du Comté de Foix et de la Vicomté de Béarn, et enfin par la maison de Bourbon lorsqu’elle accéda à la Couronne de Navarre, ce qui permit à Louis XIII, Roi de France et de Navarre, de proclamer, en 1620, le rattachement du Béarn de la Couronne de Navarre à la Couronne de France.
Béarn

samedi 16 juillet 2011

Provinces de France - Auvergne

Le blasonnement des armoiries d’Auvergne est : d’or, au gonfanon de gueules, frangé de sinople.
Ces armoiries semblent avoir été adoptées pour la première fois par le Comte Robert VI d’Auvergne et de Boulogne (1250-1314), peut-être en souvenir de la participation de ses ancêtres les Comtes Guillaume VI d’Auvergne et Eustache III de Boulogne (ce dernier frère aîné de Godefroy de Bouillon) à la première croisade. Depuis lors, ces armes restent attachées au Comté d’Auvergne, et par extension à l’ensemble de la province d’Auvergne.
Auvergne

vendredi 15 juillet 2011

Provinces de France - Aunis

Le blasonnement des armoiries d’Aunis est : de gueules, à la perdrix couronnée d’or.
L’origine de ces armoiries est obscur, plusieurs hypothèses ont été proposées, mais aucune ne nous semblant véritablement étayée, nous ne nous lancerons pas dans les spéculations, et nous bornerons donc uniquement à cette simple présentation.
Aunis

jeudi 14 juillet 2011

Anniversaire de la Princesse Victoria de Suède

Aujourd'hui 14 juillet 2011, 34e anniversaire de SAR la Princesse Victoria Vasa-Bernadotte, Héritière de Suède et Duchesse de Westrogothie (Västergötland).


Victoria de Suède

Provinces de France - Artois

Le blasonnement des armoiries d’Artois est : d’azur, semé de fleurs de lys d’or, au lambel de gueules, chaque pendant chargé de trois châteaux d’or.
Ces armes sont celles portées à l’origine par Robert Ier d’Artois, frère de Saint Louis et premier Comte capétien d’Artois. Cette maison s’éteint en 1472, mais l’usage de leurs armes comme symbole de la province artésienne a perduré depuis cette époque, notamment à travers l’héritage bourguignon, tant chez les Habsbourg, que les Clèves.
Artois

mercredi 13 juillet 2011

Provinces de France - Anjou

Le blasonnement des armoiries d’Anjou est : d’azur, à trois fleurs de lys d’or, à la bordure cousue de gueules.
Elles sont la reprise des armes de la seconde maison capétienne d’Anjou, fondée par le Duc Louis Ier d’Anjou, fils du Roi Jean II le Bon. Après l’extinction de cette maison, en 1481, les Ducs d’Anjou issus de la famille royale, étaient tous apanagistes, mais la bordure de gueules resta leur marque distinctive, leur brisure, de sorte que lorsque Philippe de Bourbon, petit-fils de Louis XIV, titré Duc d’Anjou, devint Roi d’Espagne, il apporta avec lui dans la péninsule ibérique sa "bordure", qui de nos jours est toujours portée par le souverain espagnol.
Anjou

mardi 12 juillet 2011

Royaume d'Araucanie et Patagonie

En 1860, l'utopiste et aventurier français Antoine de Tourens (1825-1878) proclame l'indépendance du Royaume d'Araucanie et Patagonie dont il se déclare le souverain sous le nom d'Orélie-Antoine Ier. Occupant une large partie méridionale de l'Argentine et du Chili, ce pays qui ne sera reconnu par aucune des puissances de l'époque cessera de facto d'exister dès les mois qui suivent, après l'expulsion de son souverain par le gouvernement chilien. Ce pays éphémère compte encore de nos jours quelques supporters de part le monde, s'amusant à la fois de l'utopie bon enfant que ce royaume autorise, en même temps que soutenant aussi les mouvements d'émancipation des peuples amérindiens.
Pour la découverte aussi bien que l'originalité, un petit rappel du drapeau et des armoiries de cette curiosité historique.


Royaume d'Araucanie et Patagonie

Provinces de France - Angoumois

Le blasonnement des armoiries d’Angoumois est : losangé d’or et de gueules.
Ces armoiries sont la reprise à l’identique des armes des anciens Comtes d’Angoulême de la famille Taillefer, qui, au Moyen-Age, régnait sur cette province. Les différents Comtes puis Ducs d’Angoulême, parents des Rois de France, portaient quant à eux des armes plus directement apparentées à celles de la famille royale.
Angoumois

lundi 11 juillet 2011

Blog - Blog de Heráldica

Vous êtes amateur d'héraldique espagnole, n'hésitez pas à visiter le Blog de Heráldica. Ses qualités graphiques valent le détour.

Sud-Soudan : un état est né

Le 9 juillet 2011, prend fin le long et sanglant processus d'autodétermination des provinces méridionales de la République du Soudan, par la proclamation de l'indépendance de la République du Sud-Soudan (Republic of South Sudan). A cette occasion, le monde découvre le drapeau et les armoiries de ce nouvel état.


dimanche 10 juillet 2011

Provinces de France - Alsace

Le blasonnement des armoiries d’Alsace est : parti : 1, de gueules, à la barre d’argent, coticée-fleuronnée du même ; 2, de gueules, à la bande d’or, accompagnée de six couronnes du mêmes, rangées en orle, les trois de la pointe renversées.
Ces armoiries sont l’association sous la forme d’un parti, entre d’un côté les armes historiques de Basse-Alsace, qui portées seules sont dans le sens de la bande et non de la barre, avec de l’autre celles de Haute-Alsace.
Alsace

Pays de France - Haute-Alsace

Les armoiries de Haute-Alsace ont pour blasonnement : de gueules, à la bande d'or, accompagnée de six couronnes du même, posées en orle, celles de la pointe opposées à celles du chef.
Haute-Alsace

Pays de France - Basse-Alsace

Les armoiries de Basse-Alsace ont pour blasonnement : de gueules, à la bande d'argent, coticée-fleuronnée du même.
Historiquement les cotices fleuronnées accompagnant la bande de Basse-Alsace, longtemps portées par les Princes-Evêques de Strasbourg, étaient alors d’or et non d’argent, l’usage de l’argent semblant être une simplification apparue au XIXe siècle.
Basse-Alsace

samedi 9 juillet 2011

Muhammad al-Sanussi et la Libye

Parmi les hypothèses envisagées pour une future Libye démocratique figure celle d'une monarchie parlementaire et constitutionnelle. C'est en tous les cas l'une des propositions avancées par SAR Muhammad al-Sanussi, actuel chef de la Maison royale libyenne et Roi titulaire de Libye.
Voici l'occasion d'un petit rappel héraldique.


Royaume de Libye

vendredi 8 juillet 2011

Ordre du Saint-Esprit

L'Ordre du Saint-Esprit, était l'ordre français le plus élévé. Fondé par Henri III le jour de la Pentecôte 1578, en souvenir de sa naissance, de son élection au Trône de Pologne et de son accession au Trône de France, qui tous trois eurent lieu autour de la Pentecôte.




jeudi 7 juillet 2011

Blog - Armorial blog

L'excellent Armorial blog vaut le détour, ne serait-ce que pour la qualité graphique de ses illustrations. Pensez à y faire un tour régulièrement.

mardi 5 juillet 2011

Décès de l'Archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine

SAIR l’Archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine (Otto von Habsburg-Lothringen), fils aîné de l'Empereur d’Autriche Charles et de l’Impératrice Zita de Bourbon-Parme, et lui-même dernier Roi en exil de Hongrie, est décédé à l’âge de 98 ans dans sa résidence de Pöcking en Allemagne, le 4 juillet 2011.

Otto de Habsbourg-Lorraine
20 novembre 1912 - 4 juillet 2011

dimanche 26 juin 2011

Mariage à Monaco

A l'occasion du mariage princier monégasque entre SAS Albert II Grimaldi et Charlène Wittstock, les armoiries du Prince de Monaco.

Albert & Charlène
1er et 2 juillet 2011

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL