-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

jeudi 29 mars 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : le Codex Manesse

Suite de la découverte du célèbre manuscrit médiéval, nous ouvrons toujours au hasard, au centre du livre et nous voici devant une figure très célèbre, sans doute celle qui est la plus représentative et la plus représentée de ce merveilleux codex. Quel est l'ouvrage se rapportant au blason et aux armoiries, et ce dans toutes les langues du monde entier,  qui n'a pas repris cette image pour présenter l'art héraldique médiéval. Donc , je vous présente der große und wunderbar Herr Hartmann von Aue... ! :


Her Hartman võ Owe -  page numérotée LVII (57) - folio 184v
 Hartmann von Aue (~1160 - †~1210)
 On ne sait pas grand chose des origines de ce chevalier, mais il est un des plus grands poètes de la littérature allemande de cette époque. On connaît de lui aussi ses traductions en allemand ancien des œuvres de Chrétien de Troyes, autre poète français contemporain de H. von Aue, et en particulier ses textes sur la Table Ronde. On n'est pas sûr qu'il se soit mis sous la protection d'un grand monarque ou d'un prince, et si oui lequel. 
représenté ici en grande tenue de tournoi équestre ,
"d'azur à trois têtes d'aigles arrachées d'argent , becquées d'or, languées de gueules"



Participation amicale de Herald Dick


Source image :
Bibliothèque numérique de l'Université de Heidelberg (Allemagne )

2 commentaires:

  1. C'est très beau et superbement mis en valeur par cette mise-en-page épurée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci,
      c'est ma petite touche personnelle pour "rafraîchir" sans les dénaturer ces superbes images, comme si elles venaient d'être peintes !
      Herald Dick

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL