-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

mardi 6 mars 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : Pierre de La Planche

Suite du manuscrit daté de 1669 et signé Pierre de La Planche : "La description des provinces et villes de France". Il est conservé à la Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly.


Voici deux nouvelles villes actuellement situées dans le département de l'Ain (01)
et la région Rhône-Alpes :
( en cliquant dans l'image , vous pouvez l'agrandir et mieux lire le texte)

Saint-Rambert (en-Bugey)
Volume II - Baillage du Bugey - Chapitre VIII - page 61 (extrait)



Gex
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page  62 (extrait)




Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Touraine

Lignage
1625 : Création
1657 : Régiment de Touraine
1762 : Renforcé par incorporation du Régiment de Flandre
1776 : Dédoublé : 1er et 3e Bataillons => Régiment de Touraine
                         2e et 4e Bataillons => Régiment de Savoie-Carignan
1791 : 33e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 65e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
                       2nd Bataillon => 66e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Rois et Reines de Danemark - Christian IV de Oldenbourg

Christian IV de Oldenbourg est le fils de Frédéric II de Oldenbourg et de Sophie de Mecklembourg.


Christian IV de Oldenbourg
(Frederiksborg, 12 avril 1577 - Rosenborg, 28 février 1648)
Prince de Danemark et de Norvège
Duc de Schleswig (1588), Duc de Holstein (1588)
Roi de Danemark (1588),
et Roi de Norvège (1588 - en union personnelle)


Il s'est marié deux fois avec :
(1 - 1597) Anne Catherine de Hohenzollern
(2 - 1615 - morganatique) Christine (Kirsten) Munk


1 - Anne Catherine de Hohenzollern
(Halle, 26 juin 1575 - Copenhague, 8 avril 1612)
Margravine de Brandebourg
Reine consort de Danemark et de Norvège (1597)

2 - Christine (Kirsten) Munk
(5 juillet 1598 - 19 avril 1658)
Comtesse de Schleswig-Holstein (1627)

Abbés de Cluny (Evêques d'Autun) - Raymond Gaston Joseph Séguy

Raymond Gaston Joseph Séguy
(Rieupeyroux, 8 décembre 1929 - )
Evêque de Gap (1981),
puis Evêque d’Autun, Chalon, Mâcon et Cluny (1987-2006)


Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Norwich

Le Diocèse de Norwich (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse de Norwich


Anniversaire de l'Infante Marguerite (Margarita) d'Espagne

Aujourd'hui 6 mars 2012, 73e anniversaire de SAR Marguerite (Margarita) de Bourbon, Infante d'Espagne, Duchesse d'Hernani et Soria.

Marguerite (Margarita) de Bourbon

lundi 5 mars 2012

Anniversaire de la Princesse Eugénie de Bourbon

Aujourd'hui 5 mars 2012, 5e anniversaire de SAR la Princesse Eugénie de Bourbon, fille du Prince Louis de Bourbon, Duc d'Anjou et Roi titulaire Louis XX de France (légitimiste).

Eugénie de Bourbon

Les animaux dans l'héraldique civique : le Phénix

Comme avec la Licorne précédemment, l'héraldique ne se préoccupe pas de la réalité. Voici donc un oiseau de légende, qui nous vient de l'ancienne Egypte, et qui a la particularité de brûler sous l'influence de sa propre chaleur, puis de renaître de ses cendres ! ; Il figure ainsi le cycle de la vie et de la mort. C'est aussi pour cette raison que certaines villes, qui ont subi des destructions importantes, suite à des catastrophes naturelles ou par la guerre, utilisent ce symbole fort : le Phénix.



commune de Telgruc-sur-Mer
(France - Finistère)
ville détruite par les bombardements
des Alliés le 3/09/1944




Ville de Coventry
(Royaume-Uni)
ville détruite par les bombardements
de l'Allemagne les 14 et 15/11/1940



Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Bassigny

Lignage
1776 : Création à partir des 2e et 4e Bataillons du Régiment d'Aunis
sous le nom : Régiment de Bassigny
1791 : 32e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé

Régiments homonymes
De 1684 à 1749 : un premier régiment porte le titre Régiment de Bassigny


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Rois et Reines de Danemark - Frédéric II de Oldenbourg

Frédéric II de Oldenbourg est le fils de Christian III de Oldenbourg et de Dorothée d'Ascanie.

Frédéric II de Oldenbourg
(Haderslev, 1er juillet 1534 - Antvorskov, 4 avril 1588)
Prince de Danemark et de Norvège
Duc de Schleswig (1559), Duc de Holstein (1559)
Roi de Danemark (1559),
et Roi de Norvège (1559 - en union personnelle)


Il s'est marié avec :
(1572) Sophie de Mecklembourg


Sophie de Mecklembourg
(Wismar, 4 septembre 1557 - Nyköping, 14 octobre 1631)
Princesse de Mecklembourg-Güstrow
Reine consort de Danemark et de Norvège (1572),
puis Reine douairière de Danemark et de Norvège (1588)

Abbés de Cluny (Evêques d'Autun) - Armand François Le Bourgeois

Armand François Le Bourgeois
(Annecy, 11 février 1911 – 2 février 2005)
Supérieur-Général des Eudistes (1953)
Evêque d’Autun, Chalon, Mâcon et Cluny (1966-1987)


Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Londres

Le Diocèse de Londres (London) (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse de Londres (London)

Automobile et héraldique - Vauxhall

Passons en Grande-Bretagne, pour retrouver un autre griffon, dans le logo de Vauxhall, qui de nos jours est, grosso modo, la marque sous laquelle travaille Opel dans les îles britanniques .
En 1857, Alexander Wilson fonde à Londres, la Alex Wilson and Company, une société spécialisée dans la construction de pompes et moteurs pour la marine, qui quelques années plus tard changera de nom pour devenir la Vauxhall Ironworks. En 1903, elle construit sa première automobile, pour bientôt devenir constructeur à part entière, puis en 1925, Vauxhall est rachetée par l’américain General Motors, auquel elle appartient encore de nos jours.
Depuis plus de 80 ans, le logo de Vauxhall, arbore un demi-griffon, la tête contournée, tenant une bannière entre ses griffes, et, si avec le temps, le dessin s’est progressivement stylisé, l’animal est resté.
Vauxhall

Ici, comme nous allons le voir, ce griffon, sans rapport avec celui de SAAB, puise de nouveau ses sources héraldiques dans la localisation originelle de la société.
En effet, si de nos jours le siège principal de Vauxhall se trouve à Luton, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale britannique, lorsque la société était encore à Londres, elle était située sur la Dusian road, dans le quartier de Vauxhall, auquel elle a emprunté sa raison sociale, et c’est justement dans le nom de ce quartier londonien que se trouve la réponse de notre petite énigme.

Depuis le XIe siècle, cette zone de ce qui est alors la campagne de Londres, est occupée par le vaste domaine et manoir de South Lambeth, propriété de la famille de Redvers. En 1216, Falkes (Foulques) de Breauté, un chevalier normand occupant d’importantes fonctions à la cour du Roi d’Angleterre, épouse Margaret (Marguerite), veuve de Baldwin (Baudouin) de Redvers et s’installe à South Lambeth. Sous l’influence de son célèbre occupant, le domaine prend alors le nom, ou plutôt le surnom, de "Falkes’ Hall" (Domaine de Foulques). Avec le temps, le nom évoluera en Fauxhall, puis Vauxhall, et restera associé à l’endroit, devenu par l’expansion urbaine, quartier à part entière de Londres. Vous l’aurez deviné, c’est évidemment du côté des armoiries de Falkes de Bréauté, qu’il faut maintenant se tourner. En l’occurrence, elles avaient pour blasonnement : de gueules, à la quintefeuille d’argent… Catastrophe, il n’y a point de griffon dans ce blasonnement, tout serait-il perdu… même l’honneur ? Rassurons-nous, s’il n’y a pas de griffon sur l’écusson même, il y en a un au-dessus, le cimier de Falkes, et accessoirement son badge , font en effet appel à l’animal. Il y est représenté issant, la tête contournée et tenant entre ses griffes une bannière, exactement comme dans le logo de notre constructeur… l’énigme est résolue… et l’honneur est sauf.

 Bréauté

dimanche 4 mars 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : Pierre de La Planche

Suite du manuscrit daté de 1669 et signé Pierre de La Planche : "La description des provinces et villes de France". Il est conservé à la Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly.


Voici deux nouvelles villes actuellement situées dans le département de l'Ain (01)
et la région Rhône-Alpes :
(en cliquant dans l'image , vous pouvez l'agrandir et mieux lire le texte)

Nantua
Volume II - Baillage du Bugey - Chapitre VIII - page 59 (extrait)


Seyssel
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page 60 (extrait)



Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Aunis

Lignage
1610 : Création : Régiment de Castelbayard
1661 : Régiment de Montausier
1665 : Régiment d'Uzès
1702 : Régiment de Gondrin
1712 : Régiment de La Gervaisis
1734 : Régiment d'Epernon
1743 : Régiment d'Antin
1745 : Régiment de Montboissier
1751 : Régiment de Joyeuse
1755 : Régiment de Vaubécourt
1763 : Régiment d'Aunis
1763 : Renforcé par incorporation du Régiment de Lorraine
1776 : Dédoublé : 1er et 3e Bataillons => Régiment d'Aunis
                         2e et 4e Bataillons => Régiment de Bassigny
1791 : 31e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 61e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
1796 : Réformé : 2nd Bataillon => 76e Demi-Brigade d'Infanterie de Ligne

Régiments homonymes
De 1684 à 1749 : un premier régiment porte le titre Régiment d'Aunis


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Abbés de Cluny (Evêques d'Autun) - Lucien Sidroine Lebrun

Lucien Sidroine Lebrun
(Paris, 1er mars 1896 – Lyon, 5 mai 1985)
Evêque d’Autun, Chalon et Mâcon (1940),
puis Evêque d’Autun, Chalon, Mâcon et Cluny (1962-1966),
puis Evêque titulaire d’Arée-de-Maurétanie, Emérite d’Autun (1966)



Rois et Reines de Danemark - Christian III de Oldenbourg

Christian III de Oldenbourg est le fils de Frédéric Ier de Oldenbourg et d'Anne de Hohenzollern.

Christian III de Oldenbourg
(Gottorp, 12 août 1503 - Koldinghus, 1er janvier 1559)
Prince de Danemark et de Norvège
Duc de Schleswig (1523), Duc de Holstein (1523)
Roi de Danemark (1535),
et Roi de Norvège (1535 - en union personnelle)


Il s'est marié avec :
(1525) Dorothée d'Ascanie


Dorothée d'Ascanie
(Lauenbourg, 9 juillet 1511 - Sønderborg, 7 octobre 1571)
Princesse de Saxe-Lauenbourg
Duchesse consort de Schleswig et de Holstein (1525),
puis Reine consort de Danemark et de Norvège (1535),
puis Reine douairière de Danemark et de Norvège (1559)

Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Lincoln

Le Diocèse de Lincoln (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Lincoln

Commémoration du décès du Roi Etienne (István) III de Hongrie

Aujourd'hui 4 mars 2012, commémoration du 840e anniversaire du décès d'Etienne (István) III Arpad, Roi de Hongrie.

Etienne (István) III Arpad

Automobile et héraldique - SAAB

Aujourd'hui, cap au nord de l'Europe pour retrouver en Suède, la marque SAAB. Tel qu’il apparaît aujourd’hui, le logo de cette marque aux voitures souvent originales et atypiques, comporte une tête de griffon de gueules couronnée d’or, quelques explications sont nécessaires pour en comprendre l’origine héraldique.
SAAB


En 1937, sous l’impulsion du gouvernement suédois, est créée la société Svenska Aeroplan Aktiebolaget, dont l’acronyme donne SAAB. Cette compagnie n’intervient pas alors dans le domaine automobile, mais dans celui de l’aéronautique. Pour diversifier son activité, en 1949, SAAB sort sa première automobile, dont le profil est directement inspiré de celui d’une aile d’avion, influence aéronautique oblige. A l’époque son logo est simplement formé avec les lettres de l’acronyme, sans que la tête de griffon n’y apparaisse. En effet, celle-ci provient d’une autre société automobile suédoise, la Scania, fondée à Malmö en 1900 sous la raison sociale Maskinfabriks-aktiebolaget Scania. C’est de cette société, qui avait fusionné en 1911 avec un autre constructeur automobile suédois, Vabis, fondé en 1891, pour former la Scania-Vabis, que provient le logo à la tête de griffon, et c’est lui que SAAB repris à son compte lorsqu’il absorba en 1969 Scania-Vabis pour former avec ses propres activités automobiles, SAAB-Scania .

Maintenant, me direz-vous, qu’elle est l’origine de cette tête de griffon ? En fait, tout vient du nom et de la localisation industrielle de Scania, sur la ville de Malmö, et pour le découvrir retournons au XVe siècle. Le Duc Eric de Poméranie (1382-1459) est alors Roi de Suède, de Danemark et de Norvège, ses armes familiales ont pour blasonnement : d’argent, au griffon de gueules, armé, becqué, langué et couronné d’or.

Poméranie

En signe d’hommage, en 1437, il accorde à la ville de Malmö, principale ville de Scanie, des armoiries directement inspirées de ses propres armes, reprenant tout simplement la tête du griffon familial et donnant en conséquence pour blasonnement : d’argent, à la tête de griffon de gueules, becqué, langué et couronné d’or.

Malmö


En 1660, à la mort du Roi Charles X Gustave de Suède, toutes les provinces du royaume envoient une délégation solennelle pour les funérailles, hors il est nécessaire pour l’ordonnancement du cortège que chacune soit précédée de ses armoiries. A cette époque, la Scanie n’ayant pas encore d’armoiries propres, on décide de lui en attribuer en hâte, et pour ce faire, il est simplement décidé d’utiliser des armes directement dérivées de celles de Malmö, ville principale de la province, en modifiant juste les couleurs. Du coup, la Scanie reprenait la tête de griffon, sur fond or cette fois, avec par voie de conséquence, modification de la couleur des attributs secondaires (pour que la couronne et autres attributs ne soient pas du même métal que le champ), donnant pour blasonnement : d’or, à la tête de griffon de gueules, becqué, langué et couronné d’azur.

Scanie


Le constructeur automobile Scania s’étant créé à Malmö, la présence de la tête de griffon dans son logo devient ainsi aisément compréhensible, par la double motivation du nom et de la localisation de cette société.

samedi 3 mars 2012

Les animaux dans l'héraldique civique : le Cormoran

Voici un animal des plus opportunistes qui soit, profitant des changements climatiques pour s'installer partout jusque dans les terres les plus éloignées des océans, du moment qu'il trouve des cours d'eau pour pêcher. Il a la particularité d'être présent sur tous les continents de la planète;  je vous présente le grand cormoran : Phalacrocorax carbo. Et comme c'est un oiseau qui vit en colonie, vous en avez six d'un coup pour deux armoiries seulement !




province de Viborg Amt
(Danemark)


Ville de Liverpool 
(Royaume - Uni)




Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Perche

Lignage
1776 : Création à partir des 2e et 4e Bataillons du Régiment du Dauphin
sous le nom : Régiment du Perche
1791 : 30e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 59e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
                       2nd Bataillon => 60e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille

Régiment homonyme
De 1690 à 1744 : un premier régiment porte le titre Régiment du Perche


 Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Abbés de Cluny - Dominique de La Rochefoucauld

Dominique de La Rochefoucauld
(Saint-Chély-d’Apcher, 26 septembre 1713 – Munster, 23 septembre 1800)
Abbé et Général de Cluny (1757)
Abbé de Fécamp (1780)
Conseiller au Parlement de Paris (1759)
Vicaire-Général de Bourges
Archevêque d’Albi (1747),
puis Archevêque de Rouen (1759)
Cardinal-Prêtre (1778)


Rois et Reines de Danemark - Frédéric Ier de Oldenbourg

Frédéric Ier de Oldenbourg est le fils de Christian Ier de Oldenbourg et de Dorothée de Hohenzollern. Il est le frère de Jean II de Oldenbourg.

Frédéric Ier de Oldenbourg
(Haderslevhus, 7 octobre 1471 - Gottorp, 10 avril 1533)
Prince de Danemark, Prince de Norvège, Prince de Suède
Duc de Schleswig (1490), Duc de Holstein (1490)
Roi de Danemark (1523),
et Roi de Norvège (1523 - en union personnelle)


Il s'est marié deux fois avec :
(1 - 1502) Anne de Hohenzollern
(2 - 1518) Sophie de Poméranie


1 - Anne de Hohenzollern
(Berlin, 27 août 1487 - Kiel, 3 mai 1514)
Margravine de Brandebourg
Duchesse consort de Schleswig et de Holstein (1502)


Sophie de Poméranie
(Stettin, v.1498 - Kiel, 13 mai 1568)
Princesse de Poméranie
Duchesse consort de Schleswig et de Holstein (1518),
puis Reine consort de Danemark et de Norvège (1523),
puis Reine douairière de Danemark et de Norvège (1533)

Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Lichfield

Le Diocèse de Lichfield (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse de Lichfield

Automobile et héraldique - Porsche

Avec Porsche il va de nouveau être question du Wurtemberg et de ses souverains. Pour ce faire, nous passons de l’autre côté du Rhin, à Stuttgart, actuelle capitale du Land de Bade-Wurtemberg et ancienne capitale du Duché puis Royaume de Wurtemberg.
Porsche

En 1931, Ferdinand Porsche, un ingénieur autrichien qui jusqu’ici travaillait pour Daimler puis Steyr, fonde à Stuttgart sa propre société d’ingénierie mécanique et automobile la Dr. Ing. h.c. F. Porsche GmbH, Konstruktionen und Beratungen für Motoren und Fahrzeugbau, plus connue sous le seul nom de « Porsche ». Cette société mettra au point notamment la fameuse « Coccinelle » pour le compte de la société qui va devenir Volkswagen, et pendant la guerre créera ou modifiera plusieurs chars, dont le fameux Jagdpanzer Elefant, surnommé « Ferdinand » en hommage à son créateur. Enfin, en 1947, Ferry, le fils de Ferdinand, transforme le bureau d’étude en un constructeur automobile à part entière, dont la renommée n’est plus à faire de nos jours.

Les origines héraldiques du logo de la marque sautent assez facilement aux yeux, ne serait-ce qu’en raison de la forme en écusson de celui-ci, pour autant, quelques explications s’imposent.
Ce logo se présente sous la forme d’un écartelé, où les quartiers 1 et 4 d’une part et 2 et 3 d’autre part dupliquent des dessins identiques, complétés en sur-le-tout par un écusson chargé d’un cheval. Détaillons cela étape par étape.
Les quartiers 1 et 4, sont la reprise à l’identique des armes de la famille ducale et royale de Wurtemberg, dont le blasonnement est : d’or, à trois demi-ramures de cerf de sable.

Wurtemberg (famille)
 
Les quartiers 2 et 3, sont la reprise doublée des couleurs du drapeau royal wurtembergeois, formé de deux bandes horizontales, l’une noire, l’autre rouge foncé. Pour la forme, il faut savoir que lorsque Ferdinand Porsche adopte ces deux dessins, et bien que la famille royale ne règne alors plus depuis 1918, il leur demande tout de même, comme marque de respect, l’autorisation de cet usage commercial de leurs armoiries.

Wurtemberg (drapeau)

Enfin, l’écusson en sur-le-tout est la simple reprise des armes de la ville de Stuttgart, où sont situés les ateliers de la société, et dont le blasonnement est : d’or, au cheval cabré de sable.
Comme nous l’avons vu précédemment avec Ferrari, il est amusant de constater que deux des plus fameuses marques d’automobiles sportives du monde, font simultanément appel, pour des raisons héraldiques différentes, à un cheval cabré noir sur fond jaune.

Stuttgart

vendredi 2 mars 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : Pierre de La Planche

Suite du manuscrit daté de 1669 et signé Pierre de La Planche : "La description des provinces et villes de France". Il est conservé à la Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly.


Voici deux nouvelles villes actuellement situées dans le département de l'Ain (01)
et la région Rhône-Alpes :
(en cliquant dans l'image, vous pouvez l'agrandir et mieux lire le texte)

Belley
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page  58 (extrait)


Pont-d'Ain
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page 55 (extrait)



Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Le Dauphin

Lignage
1667 : Création : Régiment du Dauphin
1763 : Renforcé par incorporation du Régiment de Guyenne
1776 : Dédoublé : 1er et 3e Bataillons => Régiment du Dauphin
                         2e et 4e Bataillons => Régiment du Perche
1791 : 29e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé


Drapeau colonel



Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL