-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

dimanche 26 février 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : Pierre de La Planche

 Voici sans doute le plus ancien manuscrit répertoriant des armoiries de villes et de villages de France, antérieur à l'Armorial Général de France de Charles René d'Hozier de trois décennies !  C'est un manuscrit composé de deux volumes sur papier relié de cuir, rédigé en 1669 par Pierre de La Planche, prêtre et bibliothécaire de l'Oratoire de Paris et illustré de 560 blasons. Son titre est "La description des provinces et villes de France". Il est conservé à la Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly.
Je vous propose d'en découvrir quelques extraits :

Voici deux villes actuellement situées dans le département de l'Ain (01)
et la région Rhône-Alpes :

 Bourg (-en-Bresse)
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page 50 (extrait)


Pont-de-Vaux
Volume II - Gouvernement de Bourgogne - Livre VII - page 52 (extrait)



Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Brie

Lignage
1776 : Création à partir des 2e et 4e Bataillons du Régiment Royal
sous le nom : Régiment de Brie
1791 : 24e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 47e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
                       2nd Bataillon => 48e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille

Régiment homonyme
De 1684 à 1762 : un premier régiment porte le titre Régiment de Brie


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Rois et Reines de Danemark - Marguerite Ire

Marguerite Ire est la fille de Valdemar IV Atterdag et d'Hedwige de Schleswig. Elle est la mère d'Olav II.

Marguerite Ire de Danemark
(Vordingborg, 1353 - 28 octobre 1412)
Princesse de Danemark
Reine consort de Norvège (1363) et Reine consort de Suède (1363)
puis Reine de Danemark (1387),
et Reine de Norvège (1388 - en union personnelle),
et Reine de Suède (1389 - en union personnelle)


Elle s'est mariée avec :
(1363) Haakon VI de Norvège


Haakon VI (Haakon Magnusson)
(v.1340 - 1380)
Prince de Suède
Roi Haakon VI de Norvège (1344)
et Roi Haakon Ier de Suède (1362-1363 - en union personnelle et conjointement avec son père)

Abbés de Cluny - Renaud d’Este

Renaud (Rinaldo) d’Este
(Modène, 1618 – Rome, 30 septembre 1672)
Abbé de Vauluisant (1646), de Saint-Waast d’Arras(1668)
Abbé et Général de Cluny (1661-1672)
Ambassadeur de France auprès du Saint-Siège (1657)
Evêque de Montpellier (1652) et Comte de Melguel,
puis Evêque de Reggio (1655)
Cardinal-Diacre (1641), puis Cardinal de Sainte-Marie-Neuve (1644), puis de Saint-Nicolas (1644), puis Cardinal-Prêtre de Sainte-Pudentienne (1667), puis de Saint-Laurent (1671), puis Cardinal-Evêque de Palestrina (1671)


Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Exeter

Le Diocèse d'Exeter (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse d'Exeter

Automobile et héraldique - Alfa Romeo

Commençons notre petit voyage automobile, en ne suivant d’autre hiérarchie que celle de l’ordre alphabétique, et pour cela traversons les Alpes pour retrouver la marque italienne Alfa Romeo. Cette société fondée en 1910 à Milan, sous le nom originel d’ALFA, acronyme de Anonima Lombarda Fabbrica Automobili utilise un logo héraldiquement lié à son nom et de son implantation géographique.

Alfa Romeo

En effet, dans un cercle bleu chargé du nom de la marque, sans caractère héraldique particulier autre que celui d’arborer la couleur de l’ancienne famille royale italienne, nous retrouvons en son centre, sous la forme d’un parti, à gauche une croix rouge sur fond blanc et à droite un serpent vert, surmonté d’une couronne rouge et avalant un personnage de même, sur un fond bleu clair.
Comme nous allons le voir, ce logo nous replonge dans l’héraldique médiévale et historique de Milan et de la Lombardie.

 Milan

Ainsi, la partie avec la croix reprend à l’identique les armes de la ville de Milan, dont le blasonnement est, depuis le Moyen-Age : d’argent, à la croix de gueules; quant à la partie avec le serpent, elle nous renvoie aux armes de la Lombardie, sur laquelle nous devons dire quelques mots supplémentaires. Depuis 1277 jusqu’à 1447, la famille Visconti règne d’abord avec le titre de Seigneur puis, après 1395 celui de Duc sur Milan, sur la ville même et par suite de conquêtes une bonne partie de la région milanaise, de la Lombardie.
Cette famille porte les fameuses armoiries au "biscione". En français, le blasonnement de ces armoiries est : d’argent, à la guivre d’azur, couronnée d’or et engoulant de gueules. La guivre, ou bisse (cf. sa traduction italienne "biscione") est une sorte de serpent fantastique, à tête de dragon, surmontée d’oreilles et souvent prolongée d’une crête, qui, dans sa version "Visconti", avale ("engoulant") un enfant. Les couleurs de ces armoiries, comme bien souvent en Italie, connaissent des variantes ; ainsi, la guivre peut aussi être représentée de sinople (vert), et l’enfant couleur chair.

Lombardie

Après l’extinction de la ligne régnante des Visconti et malgré une période politiquement agitée qu’il serait trop long de détailler ici, Francesco Sforza gendre de Philippe Marie, dernier Duc de Milan du nom de Visconti, reprend le titre ducal et par substitution à ses propres armoiries familiales, les armes à la guivre des Visconti . Par ce geste, ces armes si singulières se trouvent confirmées comme identitaires du Duché de Milan et par voie de conséquence de la Lombardie dans son entier, ce qui depuis cette date a toujours été confirmé, tant aux époques espagnole, qu’autrichienne, puis italienne de ce territoire.
Dès lors, Alfa Romeo ayant son siège et son origine à Milan, et son nom étant l’acronyme de la "Fabrique Lombarde d’Automobiles", la signification de son logo devient limpide.

Anniversaire du Prince Ernest-Auguste (Ernst August) de Hanovre

Aujourd'hui 26 février 2012, 58e anniversaire de SAR le Prince Ernest-Auguste (Ernst August) Guelfe, Prince de Hanovre, Duc de Brunswick-Lunebourg, Prince de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Roi titulaire Ernest-Auguste V de Hanovre et Duc titulaire de Brunswick.

Ernest-Auguste (Ernst August) de Hanovre
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL