-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

lundi 5 mars 2012

Anniversaire de la Princesse Eugénie de Bourbon

Aujourd'hui 5 mars 2012, 5e anniversaire de SAR la Princesse Eugénie de Bourbon, fille du Prince Louis de Bourbon, Duc d'Anjou et Roi titulaire Louis XX de France (légitimiste).

Eugénie de Bourbon

Les animaux dans l'héraldique civique : le Phénix

Comme avec la Licorne précédemment, l'héraldique ne se préoccupe pas de la réalité. Voici donc un oiseau de légende, qui nous vient de l'ancienne Egypte, et qui a la particularité de brûler sous l'influence de sa propre chaleur, puis de renaître de ses cendres ! ; Il figure ainsi le cycle de la vie et de la mort. C'est aussi pour cette raison que certaines villes, qui ont subi des destructions importantes, suite à des catastrophes naturelles ou par la guerre, utilisent ce symbole fort : le Phénix.



commune de Telgruc-sur-Mer
(France - Finistère)
ville détruite par les bombardements
des Alliés le 3/09/1944




Ville de Coventry
(Royaume-Uni)
ville détruite par les bombardements
de l'Allemagne les 14 et 15/11/1940



Participation amicale de Herald Dick

France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Bassigny

Lignage
1776 : Création à partir des 2e et 4e Bataillons du Régiment d'Aunis
sous le nom : Régiment de Bassigny
1791 : 32e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé

Régiments homonymes
De 1684 à 1749 : un premier régiment porte le titre Régiment de Bassigny


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Rois et Reines de Danemark - Frédéric II de Oldenbourg

Frédéric II de Oldenbourg est le fils de Christian III de Oldenbourg et de Dorothée d'Ascanie.

Frédéric II de Oldenbourg
(Haderslev, 1er juillet 1534 - Antvorskov, 4 avril 1588)
Prince de Danemark et de Norvège
Duc de Schleswig (1559), Duc de Holstein (1559)
Roi de Danemark (1559),
et Roi de Norvège (1559 - en union personnelle)


Il s'est marié avec :
(1572) Sophie de Mecklembourg


Sophie de Mecklembourg
(Wismar, 4 septembre 1557 - Nyköping, 14 octobre 1631)
Princesse de Mecklembourg-Güstrow
Reine consort de Danemark et de Norvège (1572),
puis Reine douairière de Danemark et de Norvège (1588)

Abbés de Cluny (Evêques d'Autun) - Armand François Le Bourgeois

Armand François Le Bourgeois
(Annecy, 11 février 1911 – 2 février 2005)
Supérieur-Général des Eudistes (1953)
Evêque d’Autun, Chalon, Mâcon et Cluny (1966-1987)


Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Londres

Le Diocèse de Londres (London) (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse de Londres (London)

Automobile et héraldique - Vauxhall

Passons en Grande-Bretagne, pour retrouver un autre griffon, dans le logo de Vauxhall, qui de nos jours est, grosso modo, la marque sous laquelle travaille Opel dans les îles britanniques .
En 1857, Alexander Wilson fonde à Londres, la Alex Wilson and Company, une société spécialisée dans la construction de pompes et moteurs pour la marine, qui quelques années plus tard changera de nom pour devenir la Vauxhall Ironworks. En 1903, elle construit sa première automobile, pour bientôt devenir constructeur à part entière, puis en 1925, Vauxhall est rachetée par l’américain General Motors, auquel elle appartient encore de nos jours.
Depuis plus de 80 ans, le logo de Vauxhall, arbore un demi-griffon, la tête contournée, tenant une bannière entre ses griffes, et, si avec le temps, le dessin s’est progressivement stylisé, l’animal est resté.
Vauxhall

Ici, comme nous allons le voir, ce griffon, sans rapport avec celui de SAAB, puise de nouveau ses sources héraldiques dans la localisation originelle de la société.
En effet, si de nos jours le siège principal de Vauxhall se trouve à Luton, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale britannique, lorsque la société était encore à Londres, elle était située sur la Dusian road, dans le quartier de Vauxhall, auquel elle a emprunté sa raison sociale, et c’est justement dans le nom de ce quartier londonien que se trouve la réponse de notre petite énigme.

Depuis le XIe siècle, cette zone de ce qui est alors la campagne de Londres, est occupée par le vaste domaine et manoir de South Lambeth, propriété de la famille de Redvers. En 1216, Falkes (Foulques) de Breauté, un chevalier normand occupant d’importantes fonctions à la cour du Roi d’Angleterre, épouse Margaret (Marguerite), veuve de Baldwin (Baudouin) de Redvers et s’installe à South Lambeth. Sous l’influence de son célèbre occupant, le domaine prend alors le nom, ou plutôt le surnom, de "Falkes’ Hall" (Domaine de Foulques). Avec le temps, le nom évoluera en Fauxhall, puis Vauxhall, et restera associé à l’endroit, devenu par l’expansion urbaine, quartier à part entière de Londres. Vous l’aurez deviné, c’est évidemment du côté des armoiries de Falkes de Bréauté, qu’il faut maintenant se tourner. En l’occurrence, elles avaient pour blasonnement : de gueules, à la quintefeuille d’argent… Catastrophe, il n’y a point de griffon dans ce blasonnement, tout serait-il perdu… même l’honneur ? Rassurons-nous, s’il n’y a pas de griffon sur l’écusson même, il y en a un au-dessus, le cimier de Falkes, et accessoirement son badge , font en effet appel à l’animal. Il y est représenté issant, la tête contournée et tenant entre ses griffes une bannière, exactement comme dans le logo de notre constructeur… l’énigme est résolue… et l’honneur est sauf.

 Bréauté
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL