-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

dimanche 11 mars 2012

Il était une fois ... les fables illustrées par les blasons : La Mort et le Mourant



La Mort et le Mourant


La Mort ne surprend point le sage ;
Il est toujours prêt à partir,
S'étant su lui-même avertir
Du temps où l'on se doit résoudre à ce passage.
Ce temps, hélas ! embrasse tous les temps :
Qu'on le partage en jours, en heures, en moments,
Il n'en est point qu'il ne comprenne
Dans le fatal tribut ; tous sont de son domaine ;
Et le premier instant où les enfants des rois
Ouvrent les yeux à la lumière,
Est celui qui vient quelquefois
Fermer pour toujours leur paupière.
le blason de la Mort
 (gravure signée Albrecht Dürer - 1502)

Défendez-vous par la grandeur,
Alléguez la beauté, la vertu, la jeunesse,
La mort ravit tout sans pudeur
Un jour le monde entier accroîtra sa richesse.
Il n'est rien de moins ignoré,
Et puisqu'il faut que je le die,
Rien où l'on soit moins préparé.
Un mourant qui comptait plus de cent ans de vie,
Se plaignait à la Mort que précipitamment
Elle le contraignait de partir tout à l'heure,
Sans qu'il eût fait son testament,
Sans l'avertir au moins. Est-il juste qu'on meure
Au pied levé ? dit-il : attendez quelque peu.
Ma femme ne veut pas que je parte sans elle ;
Il me reste à pourvoir un arrière-neveu ;
Souffrez qu'à mon logis j'ajoute encore une aile.
Que vous êtes pressante, ô Déesse cruelle !


Cernina
 (village de Slovaquie)

- Vieillard, lui dit la mort, je ne t'ai point surpris ;
Tu te plains sans raison de mon impatience.
Eh n'as-tu pas cent ans ? trouve-moi dans Paris
Deux mortels aussi vieux, trouve-m'en dix en France.
Je devais, ce dis-tu, te donner quelque avis
Qui te disposât à la chose :
J'aurais trouvé ton testament tout fait,
Ton petit-fils pourvu, ton bâtiment parfait ;
Ne te donna-t-on pas des avis quand la cause
Du marcher et du mouvement,
Quand les esprits, le sentiment,
Quand tout faillit en toi ? Plus de goût, plus d'ouïe :
Toute chose pour toi semble être évanouie :
Pour toi l'astre du jour prend des soins superflus :
Tu regrettes des biens qui ne te touchent plus
Je t'ai fait voir tes camarades,
Ou morts, ou mourants, ou malades.
Qu'est-ce que tout cela, qu'un avertissement ?
Allons, vieillard, et sans réplique.
Il n'importe à la république
Que tu fasses ton testament.

Londonderry
 (Royaume-Uni - Irlande du Nord)

La mort avait raison. Je voudrais qu'à cet âge
On sortît de la vie ainsi que d'un banquet,
Remerciant son hôte, et qu'on fit son paquet ;
Car de combien peut-on retarder le voyage ?
Tu murmures, vieillard ; vois ces jeunes mourir,
Vois-les marcher, vois-les courir
A des morts, il est vrai, glorieuses et belles,
Mais sûres cependant, et quelquefois cruelles.
J'ai beau te le crier ; mon zèle est indiscret :
Le plus semblable aux morts meurt le plus à regret.


Jean de La Fontaine




Participation amicale de Herald Dick


France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Dauphiné

Lignage
1629 : Création : Régiment de Nettancourt
1661 : Régiment de Dampierre
1689 : Régiment de Chappes
1702 : Régiment de Charost
1712 : Régiment de Saillans
1732 : Régiment d'Estaing
1734 : Régiment de Noailles
1744 : Régiment de Custine
1749 : Régiment de Saint-Chamond
1762 : Régiment de Rosen
1763 : Régiment de Dauphiné
1791 : 38e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 75e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
                       2nd Bataillon => 76e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille

Régiments homonymes
De 1684 à 1749 : un premier régiment porte le titre Régiment de Dauphiné


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.
 

Rois et Reines de Danemark - Frédéric V de Oldenbourg

Frédéric V de Oldenbourg est le fils de Christian VI de Oldenbourg et de Sophie Madeleine de Oldenbourg.

Frédéric V de Oldenbourg
(Copenhague, 31 mars 1723 - Copenhague, 14 janvier 1766)
Prince de Danemark et de Norvège
Duc de Schleswig (1746), Duc de Holstein (1746)
Roi de Danemark (1746),
et Roi de Norvège (1746 - en union personnelle)


Il s'est marié deux fois, avec :
(1 - 1743) Louise Guelfes
(2 - 1752) Julianne Marie Guelfes


1 - Louise Guelfes
(Londres, 7 décembre 1724 - Copenhague, 19 décembre 1751)
Princesse de Grande-Bretagne et d'Irlande, Princesse de Brunswick-Lunebourg
Princesse consort de Danemark et de Norvège (1743),
puis Reine consort de Danemark et de Norvège (1746)


2 - Julianne Marie Guelfes
(Wolfenbüttel, 4 septembre 1729 - Fredensborg, 10 octobre 1796)
Princesse de Brunswick-Wolfenbüttel
Reine consort de Danemark et de Norvège (1752),
puis Reine douairière de Danemark et de Norvège (1766)



Diocèses de l'Eglise d'Angleterre - Saint Albans

Le Diocèse de Saint Albans (Province de Cantorbéry) porte les armoiries suivantes :

 Diocèse de Saint Albans

Evêques de Toulouse - Raymond du Falga alias du Fauga alias de Miraumont

Raymond du Falga alias du Fauga alias de Miraumont
(? - Toulouse, 19 octobre 1270)
Evêque de Toulouse (1232)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL