-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

lundi 9 avril 2012

Manuscrits et armoriaux anciens : l'Armorial de Conrad Grünenberg

Suite du manuscrit daté de 1483 : Das Wappenbuch Conrads von Grünenberg, Ritters und Bürgers zu Constanz. Ce que l'on peut traduire par l'Armorial  C. von Grünenberg, des Chevaliers et des Seigneurs, à Constance  Il est conservé à la Bibliothèque du Land de Bavière à Munich (Allemagne).


Voici un nouvel extrait du folio numéroté du chiffre 5
et présente les armoiries du Saint Empire Romain

Les écus rassemblent les trois "époques" successives de l'Empire :

à droite, l'aigle monocéphale du Royaume des Romains (Römischer König, dans le texte)
cimier : l'aigle de l'écu éployée

à gauche, l'aigle bicéphale de l'Empire des Romains (Römischer Kaizer)
les deux têtes symbolisant la vigilance de l'Empire vers  l'Est (les Slaves) et vers l'Ouest (les Capétiens)
cimier : un demi-vol d'aigle de sable

au centre, l'aigle tricéphale du Saint Empire Romain (Heiligen Römischer Reiches) 
cette troisième tête est rajoutée quand les Empereurs ont conquis Jérusalem, lors des Croisades.
cimier : deux cornes de bœuf (alias proboscides) hérissé(e)s de trèfles, le tout d'or
Cette aigle tricéphale demeura à l'état de projet et ne fut en pratique jamais porté par aucun Empereur, la possession de Jérusalem n'ayant pu aboutir.

au sommet, notez cette belle couronne impériale



Participation amicale de Herald Dick


France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Languedoc

Lignage
1672 : Création par extraction du Régiment Royal-Roussillon
sous le nom : Régiment de Languedoc
1749 : Renforcé par incorporation du Régiment d'Aunis
1791 : 67e Régiment d'Infanterie de Ligne
1795 : Réformé : 1er Bataillon => 125e Demi-Brigade d'Infanterie de Ligne
                      2nd Bataillon => 126e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance

Chevaliers de la Table Ronde - Lambor du Chastel

Lambor du Chastel est un cousin de la Reine Guenièvre, il est le riche seigneur d'une forteresse située à mi-chemin entre Camaalot et la Joyeuse Garde. Il participe à la quête du Graal.

Lambor du Chastel

Commémoration du décès de la Reine Constance d'Aragon

Aujourd'hui 9 avril 2012, commémoration du 710e anniversaire du décès de Constance de Hohenstaufen, Princesse de Sicile, Reine douairière d'Aragon.

Constance de Hohenstaufen

Anniversaire de la Princesse Nobuko du Japon

Aujourd'hui 9 avril 2012, 57e anniversaire de SAI la Princesse Nobuko de Mikasa, Princesse impériale consort du Japon, née Mlle Nobuko Asō.

Nobuko de Mikasa

Ducs et Duchesses de Lorraine - Nicole de Lorraine

Nicole de Lorraine est la fille de Henri II le Bon de Lorraine et de Marguerite de Gonzague.

(Nancy, 3 octobre 1608 - Paris, 2 février 1657)
Duchesse de Lorraine (1624-1625),
Duchesse de Bar (1624-1625),
puis Duchesse consort de Lorraine et de Bar (1625)


Elle s'est mariée avec :
(1621) Charles IV de Lorraine


(Nancy, 5 avril 1604 - Bernkastel, 18 septembre 1675)
Prince de Lorraine
Duc consort de Lorraine et de Bar (1624)
Duc de Lorraine (1625-1634 et 1641-1675 -
sous occupation française de 1641 à 1659 et de 1670 à 1675),
Duc de Bar (1625 et 1641)

Maîtres de l'Ordre du Temple - Arnaud de Toroge

Arnaud de Toroge
(Solsona, v.1122 - Vérone, 30 septembre 1184)
Maître de la Provence et partie des Espagnes
Maître de l'Ordre du Temple (1180)


Archevêques de Toulouse - François de Joyeuse

François de Joyeuse
(Carcassonne, 24 juin 1562 – Avignon, 23 août 1615)
Abbé de Marmoutier, de Saint-Florent de Saumur, de Fécamp, de Saint-Sernin de Toulouse, du Mont-Saint-Michel, de Chambons, de Glandèves, de Saint-Michel de Pontoise
Archevêque de Narbonne (1581),
puis Archevêque de Toulouse (1588),
puis Archevêque de Rouen (1604)
Cardinal-Prêtre (1583),
puis Cardinal de Saint-Sylvestre (1585),
puis Cardinal de Sainte-Trinité-du-Mont (1587),
puis Cardinal de Saint-Pierre-en-Vicoli (1594),
puis Cardinal-Evêque de Sabine (1604)


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL