-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

mercredi 18 avril 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Hector (2nde partie)


Hector, dans la mythologie grecque, est le fils aîné du Roi Priam et de la Reine Hécube de Troie, et le mari d'Andromaque.
Dans l'Iliade d'Homère, Hector est le plus grand des guerriers troyens qui participèrent à la guerre de Troie. En tant que commandant des forces troyennes, il réussit à contenir les troupes grecques pendant neuf ans et parvint finalement à repousser les Grecs vers leurs bateaux. Au cours d'une bataille, Hector tua Patrocle, l'ami d'Achille, le plus brave des guerriers grecs. Achille, outragé par le Roi Agamemnon, chef suprême des Grecs, s'était retiré du combat mais, pour venger la mort de son ami, décida de revenir sur le champ de bataille. Achille poursuivit Hector, le tua, puis attacha le corps à son char, le traînant autour des murailles de Troie jusqu'au bûcher funéraire de Patrocle. Le père d'Hector, Priam, éploré, obtint l'aide du dieu Hermès et alla supplier Achille de lui rendre le corps de son fils. Emu par la douleur du vieux roi, Achille déclara une trêve pour permettre aux Troyens de rendre honneur à Hector par des funérailles décentes. La description des honneurs funéraires rendus à Hector constitue la fin de l'Iliade.


Suite de l'exploration de ce thème,
le premier nommé des Trois Preux Païens :
Hector de Troie

Selon les époques, et les pays d'origine
il existe plusieurs blasonnements différents.
Rien ne permet d'affirmer que telle figure est la bonne,
car par essence, ce sont des armoiries imaginaires...

Voici une variante de celle vue dans la première partie : le lion
tenant une hache d'armes, mais sans le trône, signe de statut royal.

Le Triomphe des Neuf Preux (extrait) - manuscrit BNF-Arsenal (1487)


O Livro do Armeiro Mor (Portugal - 1509)


-o-
On trouve parfois dans certains manuscrits
de langue allemande cette version plus complexe :
"champ de sable semé de trèfles d'or/argent, à la bande/barre
d'or/argent chargée soit d'un léopard, soit de trois pattes de lion, de sable" :


Ingeram Codex (Autriche)


Armorial Sammelband (Bavière)
1er livre du manuscrit

Manuscrit BSB-Cod.icon.308 (extrait)
BSB Munich - Bavière


-o-
Enfin,dernier blason reconnu :
de sable/gueules à deux lions d'or/argent affrontés


Gravure du Maître aux Banderoles (extrait)
origine : Pays-Bas / British Museum - Londres


Armorial Sammelband (Bavière)
5e  livre du manuscrit


Les Trois Preux Païens - gravure sur bois (extrait)
réf. : EA-16 / BNF


Manuscrit cod. A 45 (extrait)
Burgerbibliothek - Berne (Suisse)


L'Histoire des Neufs Preux... (extrait)
manuscrit fr. 12598 - BNF


Participation amicale de Herald Dick



Rois et Reines des Pays-Bas - Guillaume (Wilhelm) II d'Orange-Nassau

Guillaume (Wilhelm) II d'Orange-Nassau est le fils de Guillaume (Wilhelm) Ier d'Orange-Nassau et de Wilhelmine de Hohenzollern.

Guillaume (Wilhelm) II d'Orange-Nassau
(La Haye, 6 décembre 1792 - Tilburg, 17 mars 1849)
Prince d'Orange
puis Roi des Pays-Bas (1840),
Grand-Duc de Luxembourg (1840 - en union personnelle),
Duc de Limbourg (1840 - en union personnelle)


Il s'est marié avec :
(1816) Anne Pavlovna (Anna Pavlovna) Romanova


Anne Pavlovna (Anna Pavlovna) Romanova
(Saint-Pétersbourg, 18 janvier 1795 - La Haye, 1er mars 1865)
Grande-Duchesse de Russie
Princesse consort d'Orange (1816),
puis Reine consort des Pays-Bas (1840),
puis Reine douairière des Pays-Bas (1849)

Provinces d'Italie - Ascoli Piceno (AP)

Ascoli Piceno (AP)


Maîtres de l'Ordre du Temple - Renaud de Vichiers

Renaud de Vichiers
(? - 20 janvier 1256)
Précepteur de France
Maréchal de l'Ordre du Temple
Maître de l'Ordre du Temple (1250)


Archevêques de Toulouse - Henri de Nesmond

Henri de Nesmond
(Bordeaux, 27 janvier 1655 - Toulouse, 27 mai 1727)
Abbé de Chézy (1682)
Membre de l’Académie Française (1710)
Evêque de Montauban (1692),
puis Archevêque d’Albi (1703),
puis Archevêque de Toulouse (1722)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL