-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

mardi 24 avril 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Alexandre le Grand (2nde partie)



Alexandre III le Grand est né en 356 av. J.C. à Pella, ancienne capitale de la Macédoine  Fils du Roi Philippe II et d'Olympias, il fut l'élève d'Aristote. Il devient Roi de Macédoine en 336 et soumet tous les peuples de la Grèce à son autorité dont Thèbes qu'il détruit, et Athènes. En 334, il part à la conquête de l'Asie en franchissant l'Hellespont (les Dardanelles) avec une puissante armée composée de divers peuples helléniques et vainc plusieurs fois les Perses de Darius . Puis il occupe la Syrie, la Phénicie, prend Tyr et Gaza et enfin pénètre en Égypte, en 332, où sera fondée Alexandrie : la grande ville qui porte son nom. Après quoi, il se remet en route pour la Mésopotamie, franchit l’Euphrate et le Tigre, retrouve les troupes de Darius, qu'il bat à nouveau. Il prend Babylone, Suse, puis pille et incendie Persépolis, la capitale des Perses, en 331 : c'est la fin de la prédominance de la civilisation perse. Il poursuivra sa soif de conquêtes en Asie Centrale et jusqu'à l'Inde au bord du fleuve Indus en 327. Son armée, épuisée, le contraint au retour au pays où il organisera son incroyable empire, avec l'aide de ses généraux et de gouverneurs locaux à sa botte. Il fondera une douzaine de villes nommées Alexandrie un peu partout. Mais cet empire ne lui survivra pas après sa mort en 323 à Babylone. Il sera éclaté en plusieurs royaumes, cédés à ses généraux, et parmi eux Ptolémée : qui devient Pharaon d'Égypte et fondateur de la dynastie grecque dont sera issue Cléopâtre. C'est un des plus grands personnages de l'Antiquité qui fera l'objet de représentations artistiques et d'œuvres littéraires innombrables et ce à toutes les époques jusqu’à notre grand écrivain Racine avec une tragédie portant son nom.


Poursuivons l'exploration du thème ,
et du second nommé des Trois Preux Païens :
Alexandre le Grand

Selon les époques, et les pays d'origine
il existe plusieurs blasonnements différents.
Rien ne permet d'affirmer que telle figure est la bonne,
car par essence, ce sont des armoiries imaginaires...
Autre représentation : le lion rampant
brandissant une hache d'armes :

Armorial Le Breton


Le Chevalier errant - détail
(Manuscrit fr. 12559 -  BNF)


-o-
le lion rampant mais sans arme !
précision : armé et lampassé d'azur ...

Le Blason des Armoiries - Jérôme de Bara

-o-
le lion rampant , sans arme et ... contourné !

Gravure du Maître aux Banderoles (extrait)
origine : Pays-Bas / British Museum - Londres



-o-
une nouvelle confusion avec les
armes attribuées parfois à Hector , deux lions affrontés :

Recueil historique et héraldique 
(Manuscrit fr. 5930 -  BNF)


-o-
une nouvelle figure totalement différente et originale,
particulière aux pays germaniques,  le griffon :

Armorial Sammelband (Bavière)
premier livre du manuscrit


Manuscrit BSB-Cod.icon.308 (extrait)
BSB Munich - Bavière


Ingeram Codex (Autriche)


-o-
et pour finir, les plus surprenantes :
d'azur à trois couronnes d'or, armes attribuées
habituellement au Roi Arthur de Bretagne !

Armorial Wernigeroder (Allemagne)


Armorial de Grünenberg (Allemagne)



Participation amicale de Herald Dick

Provinces d'Italie - Bénévent (BN)

Bénévent (Benevento - BN)


Empereurs et Impératrices d'Allemagne - Frédéric (Friedrich) III de Hohenzollern

Frédéric (Friedrich) III de Hohenzollern est le fils de Guillaume (Wilhelm) Ier de Hohenzollern et d'Augusta Wettin.

Frédéric (Friedrich) III de Hohenzollern
(Potsdam, 18 octobre 1831 - Potsdam, 15 juin 1888)
Prince royal de Prusse (1831), Prince royal allemand (1871),
puis Roi de Prusse (1888)
et Empereur allemand (1888)


Il s'est marié avec :
(1858) Victoria Wettin


Victoria Wettin
(Londres, 21 novembre 1840 - Kronberg-im-Taunus, 5 août 1901)
Princesse de Grande-Bretagne et d'Irlande
Princesse royale consort de Prusse (1858)
et Princesse consort allemande (1858),
puis Reine consort de Prusse (1888)
et Impératrice consort allemande (1888),
puis Reine douairière de Prusse (1888)
et Impératrice douairière allemande (1888)




France - Ancien Régime - Infanterie de Ligne - Angoumois

Lignage
1684 : Création : Régiment d'Angoumois
1791 : 80e Régiment d'Infanterie de Ligne
1793 : Réformé : 1er Bataillon => 147e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille
                      2nd Bataillon => 148e Demi-Brigade d'Infanterie de Bataille


Drapeau colonel


Drapeau d'ordonnance


Retrouvez la liste complète des régiments d'infanterie de ligne français existant en 1789.

Archevêques de Toulouse - François de Fontanges

François de Fontanges
(Gannat, 8 mars 1744 – Autun, 26 janvier 1806)
Abbé de Saint-Benoît
Evêque de Nancy (1783),
puis Archevêque de Bourges (1787),
puis Archevêque de Toulouse (1788),
puis Evêque d’Autun (1802)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL