-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

lundi 21 mai 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Judas Maccabée (2nde partie)

Les Maccabées sont une famille de patriotes et de dirigeants juifs influente aux IIe et Ier siècles av. J.-C. Le surnom de Maccabée* (du latin, probablement dérivé de l'araméen, maqqābâ, « le marteau »), d'où dérive le nom générique, était celui du membre le plus influent de la famille, Judas ; il fut par la suite étendu à tous les membres de la famille. Les Maccabées menèrent le peuple juif dans sa lutte pour la liberté contre le royaume de Syrie. Judas  (mort en 161 av. J.-C.), est le troisième fils et successeur de Mattathias. Il fut l'un des grands généraux de l'histoire juive qui, avec quelques milliers de partisans, battit les forces gréco-syriennes lors d'une série de batailles (166-165 av. J.-C.). En décembre 165 av. J.-C., il mena son armée jusqu'à Jérusalem, reprit le Temple, qui avait servi aux rites grecs durant les trois années précédentes et, après une cérémonie de purification, restaura les rites juifs. Cette purification et restauration sont célébrées chaque année par la fête juive de Hanoukkah. Judas lança d'importantes campagnes militaires contre les ennemis des Juifs dans et autour de la Judée et, en 163 av. J.-C., la Syrie reconnut la liberté religieuse des Juifs. Judas commença alors à œuvrer pour l'indépendance politique des Juifs vis-à-vis de la Syrie, ce qui nécessitait l'aide de Rome. Des dissensions entre Juifs affaiblirent toutefois sa position. En 161 av. J.-C., il remporta une grande victoire sur les Syriens à Beth-horon (au nord-ouest de Jérusalem), mais fut tué lors de la bataille suivante, près d'Elsa. Ses frères Jonathan, et Simon , puis son neveu Jean Hyrcan lui succéderont avec le titre de"Maccabée", également.
(*) le mot : 'macchabée' , désignant vulgairement un cadavre, s'écrit différemment , avec un "h" , il provient étymologiquement de ces personnages de l'Ancien Testament et des danses macabres que l'on trouve dans les illustrations.


Poursuivons l'exploration de ce thème ,
et du troisième nommé des Trois Preux Juifs :
Judas Maccabée


Après les corbeaux , voici les autres représentations, 
avec le bestiaire fantastique, surtout dans les nations germaniques : 

- le dragon -

Armorial Le Breton


- le basilic -

Le Blason des Armoiries - Jérôme de Bara


- le griffon -

Armorial Wernigeroder (Allemagne)


Armorial de Grünenberg (Allemagne)


- le lion à tête humaine, barbue et coiffée d'un chapel de métal-

Ingeram Codex (Autriche)


Manuscrit BSB-Cod.icon.308 (extrait)
BSB Munich - Bavière


Armorial Sammelband (Bavière) 
1er livre du manuscrit


- le bouc à tête humaine , coiffée d'un chapel ou d'un bonnet-

Détail d'une tapisserie rhénane (~1480-1490) - 
Bâle (Suisse)


Manuscrit BSB-Cod.icon.392 (extrait)
BSB Munich - Bavière


-o-
Enfin, pour terminer, une figure complètement atypique :
de gueules à un dextrochère et un sénestrochère, les deux d'argent,
entrelacés et en sautoir.

Fresque du château de Villa Castelnuovo (Italie - XVe siècle) - détail



Participation amicale et rédacteur : Herald Dick

Rois et Reines de Portugal - Jean (João) V le Magnanime de Bragance

Jean (João) V le Magnanime de Bragance est le fils de Pierre (Pedro) II le Pacifique de Bragance et de Marie-Sophie Isabelle (Maria Sofia Isabel) de Wittelsbach.

Jean (João) V le Magnanime de Bragance
(Lisbonne, 22 octobre 1689 - Lisbonne, 31 juillet 1750)
Infant de Protugal
Prince du Brésil (1689) et Duc de Bragance (1689),
puis Roi de Portugal et des Algarves (1706)


Il s'est marié avec :
(1708) Marie-Anne (Maria Ana) de Habsbourg


Marie-Anne (Maria Ana) de Habsbourg
(Linz, 7 septembre 1683 - Lisbonne, 14 août 1754)
Archiduchesse d'Autriche
Reine consort de Portugal et des Algarves (1708),
puis Reine douairière de Portugal et des Algarves (1750)

Provinces d'Italie - Gênes (GE)

Gênes (Genova - GE)


Archevêques de Sens - Pierre de Charny

Pierre de Charny
(Charny, ? - Sens, 16 août 1274)
Doyen de Sens (1258), Chanoine de Paris
Camérier du Pape
Archevêque de Sens (1267)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL