-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

lundi 22 octobre 2012

Mariage à Luxembourg

Samedi 20 octobre dernier a eu en la cathédrale de Luxembourg, le mariage de SAR Guillaume de Nassau, Grand-Duc héritier de Luxembourg, et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy.


Guillaume et Stéphanie


Princes et Princesses de Monaco - Albert Ier Grimaldi

Albert Ier Grimaldi est le fils de Charles III Grimaldi et d'Antoinette de Mérode.


Albert Ier Grimaldi
(Paris, 13 novembre 1848 - Paris, 26 juin 1922)
Marquis des Baux,
puis Prince de Monaco (1889), Duc de Valentinois


Il se marie deux fois, avec :
(1 - 1869, annulation en 1880) Marie-Victoire (Mary Victoria) Douglas-Hamilton
(2 - 1889, séparation en 1902) Marie-Alice Heine


1 - Marie-Victoire (Mary Victoria) Douglas-Hamilton
(Hamilton, 11 décembre 1850 - Budapest, 14 mai 1922)
Marquise consort des Baux (1869, annulation en 1880) par son premier mariage,
puis Comtesse consort de Tolna (1880),
puis Princesse consort Festetics de Tolna (1911) par son second mariage


2 - Marie-Alice Heine
(Nouvelle-Orléans, 10 février 1858 - Paris, 22 décembre 1925)
Duchesse consort de Richelieu (1875),
puis Duchesse douairière de Richelieu (1880) par son premier mariage,
 puis Princesse consort de Monaco (1889, séparation en 1902) par son second mariage
- je pense qu'elle possédait des armoiries, mais ne les connais pas -

Evêques de Moulins - Présentation

Le Diocèse de Moulins (Dioecesis Molinensis) est créé en 1787, par amalgame de paroisses démembrées des Diocèses d'Autun, de Bourges et de Clermont, comme nouveau suffragant de Lyon.
En 1788, son premier Evêque est nommé par Louis XVI et confirmé par le Pape Paul VI, mais en raison des troubles de la Révolution, la procédure ne pourra être menée à son terme et l'Abbé Des Gallois de La Tour ne pourra être sacré.
En 1790, avec la constitution civile du clergé, un diocèse constitutionnel s'installe cependant à Moulins au titre du Diocèse de l'Allier, suffragant de l'Arrondissement métropolitain du Centre, dont le siège est à Bourges.
Par le Concordat de 1801, le Diocèse de Moulins n'est pas rétabli et son éphémère territoire se trouve maintenant rattaché au Diocèse d'Autun avec Besançon comme nouveau siège métropolitain.
Le Concordat de 1817 prévoit la restauration du diocèse en tant que suffragant de Sens, mais celui-ci reste à l'état de projet et il faut attendre le Concordat de 1822 pour que soit enfin reformé le Diocèse de Moulins. Il recouvre le département de l'Allier et devient suffragant de Sens.
La situation demeure en l'état jusqu'à la grande reforme de la carte diocésaine française de 2002 où Moulins se trouve depuis rattaché à la nouvelle Province de Clermont-Ferrand.

Diocèse de Moulins


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL