-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

vendredi 25 janvier 2013

Ducs et Duchesses de Milan - François (Francesco) Ier Sforza

François (Francesco) Ier Sforza est le fils naturel de Muzio Attendolo "Sforza" et de Lucia Terzani de Marsciano. Il.est le mari de Blanche-Marie (Bianca Maria) Visconti, fille naturelle de Philippe-Marie (Filippo Maria) Ier Visconti et d'Agnese del Maino.
La mort intestat et sans héritier légitime de Philippe-Marie Visconti provoque une crise de succession dans le Duché de Milan. Plusieurs princes et souverains à travers l'Europe réclament celle-ci. François Sforza parce qu'il est gendre, mais en ligne illégitime du défunt. Charles d'Orléans parce qu'il est un neveu, par sa mère Valentine Visconti, de Jean-Marie-Visconti et de Philippe-Marie Visconti. L'Empereur Frédéric III en tant que suzerain d'un fief tombé en déshérence. Et même le Roi Alphonse V d'Aragon au titre d'un testament que Philippe-Marie aurait fait en sa faveur en 1435, alors qu'il tenait Alphonse prisonnier. Dans le but de défendre les intérêts des Gibelins (rappelons que les Visconti étaient à Milan les chefs de ce parti lorsqu'ils accédèrent à l'autorité sur ce ne qui n'était pas encore un duché), un groupe de nobles milanais instaure à Milan, au lendemain du décès de Philippe-Marie, une république, dite ambrosienne (Repubblica Ambrosiana), en référence à Saint Ambroise, ancien Archevêque de Milan. Cette situation réactive dans l'ensemble du Duché de Milan la querelle des Guelfes et des Gibelins. Certaines villes guelfes font sécession ou se donnent à Venise, la guerre à la fois civile et extérieure contre Venise est déclenchée. François Sforza, qui est alors l'un des grands condottiere italiens est engagé par la jeune république pour mener la lutte contre Venise. Cependant, très rapidement, ce dernier signe la paix avec Venise moyennant principalement quelques cessions territoriales. En échange, il obtient la neutralité de la Sérénissime dans la conquête qu'il entend mener du reste de la République ambrosienne pour son propre profit et au titre de ses droits successoraux sur le Duché de Milan.
Après deux ans de conflit, malgré le soutien que le Roi de France Charles VII, cousin du Duc d'Orléans, autre prétendant à la succession, apporte à la république en même temps qu'il en profite pour occuper au passage Milan, François Sforza conquiert l'ensemble du Milanais, et le 25 mars 1450, par son entrée dans Milan, rétablit le Duché à son profit.


François (Francesco) Ier Sforza
(San Miniato, 23 juillet 1401 - Milan, 8 mars 1466)
Duc de Milan (1450)


Il s'est marié deux fois, avec :
(1 - 1418) Polissena Ruffo
(2 - 1441) Blanche-Marie (Bianca Maria) Visconti



1 - Polissena Ruffo
(1400 - Cariati, 17 juillet 1420)
Princesse de Rossano, Comtesse de Corigliano, de Montalto
Dame Sforza (1418)



2 - Blanche-Marie (Bianca Maria) Visconti
(Settimo Pavese, 31 mars 1425 - Melegnano, 23 ou 28 octobre 1468)
Dame Sforza (1441),
puis Duchesse consort de Milan (1450),
puis Duchesse douairière de Milan (1466)

Villes décorées de la Légion d'Honneur - Chalon-sur-Saône

Chalon-sur-Saône
Commune du département de Saône-et-Loire
Décorée de la Légion d'Honneur le 22 mai 1815

Evêques d'Agde - Bérenger Guilhot

Bérenger Guilhot
(v.1340 - 1426 ? )
Vicaire-Général d'Auch
Archevêque d'Auch (1409),
puis Archevêque titulaire de Tyr, Evêque-Comte d'Agde (1425)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL