-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

mercredi 4 juin 2014

Rois et Reines de Hongrie - Marie-Thérèse (Mária Terézia) Ire de Habsbourg

Marie-Thérèse (Mária Terézia) Ire de Habsbourg est la fille de Charles (Károly) III de Habsbourg et d'Elisabeth Christine (Erzsébet Krisztina) Guelfes. Au décès de Charles III (Empereur Charles VI), en l'absence d'héritier mâle, il avait été convenu avec les puissances européennes que ce serait sa fille aînée, l'Archiduchesse Marie-Thérèse, avec l'appui de son époux le François Etienne de Lorraine, nouveau Grand-Duc de Toscane, qui hériterait. Comme de bien entendu en pareille situation, les choses ne se déroulèrent pas comme prévu, et une longue guerre de succession se déclencha, face à une coalition menée par la France, la Prusse, la Bavière, la Saxe, la Savoie et l'Espagne. Après 8 ans de conflit, Marie-Thérèse parvient à préserver l'essentiel de l'héritage habsbourgeois.


Marie-Thérèse (Mária Terézia) Ire de Habsbourg
(Vienne, 13 mai 1717 - Vienne, 29 novembre 1780)
Archiduchesse d’Autriche
Reine de Bohême (1740),
Reine (officiellement titrée "Roi") de Hongrie (1740)
Souveraine des Pays-Bas (1740)
Duchesse de Milan (1740)
Duchesse consort de Lorraine et de Bar (1736),
puis Grande-Duchesse consort de Toscane (1737),
puis Impératrice consort du Saint-Empire (1745),
puis Impératrice douairière du Saint-Empire (1765) 



Elle s'est mariée avec :
(1736) François (Ferenc) Ier Etienne de Lorraine


François (Ferenc) Ier Etienne de Lorraine
(Nancy, 8 décembre 1708 - Innsbruck, 18 août 1765)
Prince de Lorraine
Duc François III de Lorraine (1729)
Duc de Bar (1729),
Duc de Teschen (1729),
Grand-Duc François II de Toscane (1737),
Empereur François Ier du Saint-Empire (1745)
Roi consort de Bohême et de Hongrie (1740)

5 commentaires:

  1. Bonsoir,

    Marie-Thérèse d'Autriche n'a t-elle pas été plutôt "Roi de Hongrie " par la Diète Hongroise ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble en effet que si l'on traduit littéralement le texte de la Diète hongroise, elle était titrée "Roi" de Hongrie, mais pour d'évidentes questions de vocabulaire, il me semblait préférable de parler de Reine. On peut d'ailleurs noter, qu'à époque, dans toute l'Europe, Marie-Thérèse était connue comme "la Reine de Hongrie", titre que sa propre fille Marie-Antoinette employait couramment en France lorsqu'elle parlait de sa mère.
      Pour autant et pour l'anecdote, je vais tout de même ajouter cette particularité entre parenthèses dans la description.

      Supprimer
  2. Effectivement, c'est une anecdote très particulière compte tenu de l'histoire de ce pays.
    C'est une curiosité historique..... Mais c'est que l'on l'appelle Roi ou Reine de Hongrie, n'est pas grave en soit..

    En revanche, appeler S.M Elizabeth II, Reine d'Angleterre comme le font les journalistes..... ça me chagrine fortement. Preuve que les journalistes ne savent pas de quoi ils parlent....

    Autre petite question, je viens de remarquer que la croix de la couronne de Saint Etienne est incliné. Ma petite question est la suivante, sachant que cette inclinaison remonte à la reine consort Isabelle Jagellon épouse de Jean I, pourquoi l'avoir mis seulement à partir de Charles VI du Saint-Empire, (III de Hongrie) ? L'inclinaison apparait elle seulement à partir du XVIII ème siècle en représentation héraldique.

    Concernant l'ordre de Saint-Etienne, premier ordre hongrois, si j'ai bien suivit la logique, lorsque l'on représente l'Archiduc souverain puis par la suite l'Empereur d'Autriche comme Roi de Hongrie, on y placera le collier de l'Ordre de Saint-Etienne et l'Ordre de la Toison d'Or comme Archiduc souverain puis Empereur d'Autriche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui concerne la croix, en fait la couronne semble avoir été "accidentée" à plusieurs reprises dans l'histoire. Cependant, cette "inclinaison" n'a progressivement été "héraldisée" qu'à partir du XVIIIe, souvent on considère le règne de Charles III (Empereur Charles VI) comme le début. Sans doute qu'à cette époque on avait d'un côté renoncé à l'idée de la redresser, et puis cela apportait un particularisme supplémentaire. Ceci étant dit, j'insiste sur le côté "progressif" de cet usage dans les représentation, puisque par exemple dans les monnaies hongroises, la croix demeure droite jusqu'à la fin de la première moitié du XIXe siècle.
      Pour l'Ordre de Saint-Etienne, c'est bien cela, il est premier ordre en Hongrie, donc lorsque l'on représente le Roi de Hongrie, c'est avec ce collier que l'on entoure l'écusson, tandis qu'en Autriche, et même dans le reste du Saint-Empire, puis de l'Empire d'Autriche, c'est la Toison d'Or, hiérarchiquement placée tout en haut du classement, qui l'emporte.
      C'est un peu la même chose dans le Royaume-Uni. Le souverain britannique est normalement représenté avec la Jarretière, premier ordre hiérarchique en Angleterre historiquement puis dans le Royaume-Uni, sauf lorsque l'on est en Ecosse, où le souverain est alors représenté avec le Chardon, premier ordre écossais.

      Supprimer
  3. Tout ceci est extrêmement intéressant. Merci beaucoup pour ces contributions instructives.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL