-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

jeudi 5 avril 2012

Maîtres de l'Ordre du Temple - André de Montbard

André de Montbard
(? - Clairvaux, octobre 1156)
Sénéchal de l'Ordre du Temple (1148)
Maître de l'Ordre du Temple (v.1154)



Par convention héraldique moderne, les armoiries des Maîtres de l'Ordre du Temple sont représentées par écartelure des armes de l'Ordre (la croix de gueules sur champ d'argent) et des armes familiales.
En réalité historique, les armes à la seule croix étaient portées par le Maître agissant en tant que tel, au besoin, et dans de rares cas, accompagnées d'un second écusson aux armes familiales.
Les ornements extérieurs à l'écusson présentés ici combinent des représentations du "Baucent", le gonfanon de l'Ordre, de l'épée symbole des chevaliers et de "l'abacus", insigne personnel du Maître de l'Ordre. Cette composition n'est qu'une évocation moderne purement esthétique des ornements du Maître du Temple. L'usage héraldique de ces ornements n'a évidement pas de caractère historique.

2 commentaires:

  1. Victoire Alexis8 avril 2012 à 11:57

    Wikipedia mentionne "Jérusalem, 17 janvier 1156" comme date et lieu de naissance.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que vous vouliez dire "date et lieu de décès".
    Selon "L'Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple" de Bernard Marillier, qui comme déjà mentionné est la source principal de l'armorial publié sur ce blog, il a renoncé à la Maîtrise de l'Ordre, dans le courant de 1156 (la date n'y est pas mentionnée, peut-être est-ce celle du 17 janvier 1156 mentionnée par l'article de Wikipedia), pour se retirer en France à l'Abbaye de Clairvaux où il serait décédé au mois d'octobre de cette même année.
    Considérant cette retraite à Clairvaux mentionnée par Marillier comme acquise, son décès en ce lieu également mentionné par cet auteur m'a en conséquence paru également plus plausible.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL