-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

samedi 2 juin 2012

Comtes et Comtesses de Savoie - Thomas Ier de Savoie

Thomas Ier de Savoie est le fils de Humbert III le Bienheureux de Savoie et de Béatrice de Mâcon.

Thomas Ier de Savoie
(Charbonnières, 27 mai 1178 - Moncalieri, 1er mars 1233)
Comte de Savoie (1189), d'Aoste et de Maurienne
Seigneur de Piémont


Il s'est marié avec :
(1196) Marguerite alias Béatrice de Genève


 Marguerite alias Béatrice de Genève
( ? - ? )
Comtesse consort de Savoie, d'Aoste et de Maurienne (1196)

6 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je cherche l'origine du blason de la Savoie pour ne pas écrire de bêtise sur mon site.

    Selon certaines sources, les ducs de Savoie reprirent les armes de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, dit de Rhodes puis de Malte. En 1315 Amédée V de Savoie sauva Rhodes (donnée aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem) des Ottomans. Il obtint par ce fait, le droit de porter les armes de l'Ordre (croix blanche sur fond rouge) et se les appropria définitivement en souvenir de ce glorieux évènement.

    Or, je constate sur votre site très fourni que ces armoiries de gueules à la croix d'argent apparaissent un siècle plus tôt dans les armes de Thomas 1er de Savoie.

    Du coup je suis un peu perdu. Pouvez-vous éclairer ma lanterne?
    Quelle est l'origine exacte de cette fameuse Croix de Savoie?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Merci de votre question.
    Il n'existe pas ce certitude absolue sur l'origine de ces armoiries à la croix. Cependant, il est probable que l'appel à la 3e croisade (1188) ne soit pas étranger à cette adoption.
    Tandis que jusqu’alors les croisés s’étaient battus, sans distinction d’origine, sous le drapeau unique de la croix rouge sur fond blanc, il est décidé à l’initiative du Pape, pour ménager notamment les voisins du Roi de France, alors presque tous en conflit avec lui, que chaque souverain pourrait choisir sa propre croix pour orner ses drapeaux, bannières et oriflammes. Si les Français restent fidèles à la croix rouge sur fond blanc, tout comme plusieurs cités du nord de l’Italie, les Anglais adoptent la croix blanche sur fond rouge, suivis en cela par la Savoie-Piémont, les Flamands choisissent la croix verte sur fond blanc, les Napolitains la croix jaune sur fond rouge, les Allemands et les Bretons la croix noire sur fond blanc, etc.
    C'est très certainement en liaison avec cette participation à la croisade que Thomas Ier intègre la croix dans ses armoiries. Il faut d'ailleurs se souvenir, que durant très longtemps, à côté des armoiries savoyardes à la seule croix, on trouvait aussi des armoiries à l'aigle (les premières armes), chargées en coeur d'un écusson à la croix.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour votre réponse si rapide.
    De nombreux seigneurs avaient en effet adopté la croix en complément de leurs armes après les premières croisades. Mais pour les comtes de Savoie, le passage de l'aigle à la croix semble bien s'être faite suite à ce fait d'armes au retour de Rhodes. Amédée V aurait demandé à Rome l'autorisation de la porter définitivement, et à son suzerain d'abandonner l'aigle... ce que semblent confirmer les nombreux articles sur le sujet que l'on trouve sur la toile.
    Le drapeau de la Savoie est d'ailleurs identique à celui de l’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte.

    A-t-on des illustrations ou des sources qui confirmeraient le port de la croix blanche sur fond rouge par les comte de Savoie avant cette date?

    RépondreSupprimer
  4. Pour ce qui concerne l'adoption par Thomas, c'est une probabilité, en revanche, cette adoption est attestée pour son fils Pierre II, dont on possède un sceau (cf. "Les Dynasties d'Europe", Louda et Maclagan, Bordas).
    Le récit lié au siège de Rhodes de 1315 semble être une explication apocryphe.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour vos précisions, bien utiles pour les non-historiens qui n'ont pas accès aux documents d'époque.

    Avez-vous une section de liens sur votre site?
    Je souhaiterais faire un peu de pub pour votre site sur ma boutique www.mon-blason.fr. Je propose au grand public, à travers des autocollants pour les plaques d'immatriculation, de retrouver le sens et l'attrait pour l'histoire des provinces françaises (d'où mes questions). J'essaie d'enrichir mes pages produits d'explications historiques fiables et il est difficile de distinguer sur la toile les faits historiques des légendes.

    Nous pourrions donc nous envoyer réciproquement des visiteurs si vous êtes d'accord... qu'en pensez-vous?

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Olivier.
      Je suis passionné d'héraldique, entre autres, comme vous, semble-t-il, puisque vous êtes allé jusqu'à créer un site. Je suis, par ailleurs, un utilisateur et contributeur assidu de Wikipédia qui possède une branche très professionnelle sur les blasons. Vous semblez mis en cause sur la page http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Portail:H%C3%A9raldique#blasonimmat (page de discussion du Projet Blasons) pour violation de copyright, en d'autres termes, pour l'utilisation frauduleuse et publique d'oeuvres sous licence. Vous devriez visiter cette page si ce n'est déjà fait.
      Cordialement.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL