-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

lundi 4 juin 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Charlemagne (2nde partie)

Charlemagne, ou plus exactement :  Charles 1er le Grand (~742/747-814) fut successivement roi des Francs, des Lombards, empereur d'Occident de la dynastie carolingienne. Fils ainé de Pépin le Bref, il règne seul (en 771) à la mort de son frère Carloman. Vainqueur des Lombards, il devient le maître du nord de l'Italie en 774. Il crée le royaume d'Aquitaine, soumet la Bavière, les Frisons, la Pannonie et les Saxons au terme d'une lutte de plus de trente ans. Après avoir échoué dans la reconquête de l'Espagne musulmane, il établit une zone de sécurité au sud des Pyrénées : la marche d'Espagne ; il fera de même pour la Bretagne. Le jour de Noël 800, il est couronné empereur des Romains par le pape. Il établit sa résidence à Aix la Chapelle et administre son empire par le biais de comtes et d'évêques, initiant ainsi les bases du système féodal. Il est à l'origine d'une véritable renaissance culturelle plusieurs siècles après la chute de l'Empire Romain.  Il s'entoure de lettrés comme Alcuin qui sera son biographe, et crée une école du palais. Il favorise les ateliers d'art dans les monastères et le développement du christianisme. Il échangera aussi beaucoup politiquement et culturellement avec l'Orient. En 813, il fait couronner son fils : Louis le Pieux qui lui succédera en 814.
Personnage devenu rapidement légendaire, Charlemagne sera le héros de nombreuses chansons de geste et glorifié comme un exemple pour la chevalerie au sens le plus noble et pas seulement comme chef de guerre.

Poursuivons l'exploration de ce thème ,
et du deuxième nommé des Trois Preux Chrétiens :
Charlemagne


Troisième cas : parti , à dextre mi-parti (d'or) à l'aigle bicéphale de sable
(becquée, languée, armée, de gueules),
à senestre : de France, mais période "moderne" (d'azur à trois fleur de lis d'or)



Ingeram Codex (Autriche)


Gravure du Maître aux Banderoles (extrait)
origine : Pays-Bas / British Museum - Londres



Détail d'une tapisserie rhénane (~1480-1490) - 
Bâle (Suisse)


-o-
Variante n°1 : les armes de France avec une bordure componnée
 d'argent et de gueules, à l'instar du Duché de Bourgogne.

Armorial de l'Abbé Ulrich Rösch (1480)
Abbaye de St.Gall (Suisse)


-o-
Variante n°2 : l'aigle passe à senestre, 
les fleur de lis à dextre :

Manuscrit BSB-Cod.icon.392 (extrait)
BSB Munich - Bavière


-o-
Variante n°3 : l'aigle bicéphale revient à dextre, mais entière.

Armorial Sammelband (Bavière)
  5e livre du manuscrit



L'Histoire des Neuf Preux... (extrait)
manuscrit fr. 12598 - BNF



-o-
Variante n°4 : dans le parti, les deux côtés sont mi-partis
on ne voit qu'une demie-aigle, ainsi qu'une fleur de lis entière et une demie.

Fresque du château de
 Manta (Italie) - détail


Peinture murale du XVIe siècle - château d'Anjony (Cantal) - détail


Le Triomphe des Neuf Preux (extrait) - manuscrit BNF-Arsenal (1487)


O Livro do Armeiro Mor (Portugal - 1509)


-o-
Variante n°5 : un cas atypique : un écartelé
mais toujours les mêmes figures ...

Recueil historique et héraldique 
(manuscrit fr. 5930 -  BNF)




Participation amicale et rédacteur : Herald Dick


Photo du haut :  Die Neun Gute Helden (Les Neuf Preux) - fin XIVe siècle
sculptures ornant la Salle de la Hanse de l'ancien Hôtel de Ville de Cologne ( Allemagne)

2 commentaires:

  1. Bon après-midi,

    Le dernier blason (la variante nº5) à que manuscrit appartient-il?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups !! oublié la légende : j'ai rectifié.
      Pour info ce manuscrit (visible sur Gallica mais en noir-et-blanc) a appartenu à un certain M. Bigot avec un ex-libris portant ses armoiries ( mais rien à voir avec le célèbre Armorial du Rôle d'Armes Bigot)
      HD

      Supprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL