-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

dimanche 3 juin 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Charlemagne (1ère partie)


Le thème des Neuf Preux apparaît sous la plume du Lorrain Jacques de Longuyon en 1312 dans les Voeux du Paon, un roman de chevalerie écrit en vers.  L'auteur du roman regroupe parmi ses personnages des héros nés à des époques très différentes : trois personnages de l'Antiquité grecque et romaine (Hector, Alexandre le Grand et Jules César),  trois personnages de la Bible (Josué, David et Judas Maccabée), et trois personnages incarnant le merveilleux chrétien du Moyen âge (Arthur, roi de Bretagne, Charlemagne, et Godefroy de Bouillon, héros de la 1ère Croisade). Les Neuf Preux incarnent l'idéal chevaleresque entre le XIVe et le XVIIe siècles. La tradition leur attribue des armoiries. Les hérauts d'armes, enlumineurs et un grand nombre d'artistes les ont représentés massivement dans tous les arts et à toutes les époques..

Pour poursuivre l'exploration de ce thème ,
voici le deuxième nommé des Trois Preux Chrétiens :
Charlemagne

Après David, que nous avons découvert il y a quelques semaines, c'est le personnage
le plus constant dans les blasonnements, et quelque soit l'origine des armoriaux
ou des œuvres d'art le représentant . Le concept est simple : Charlemagne est
considéré comme le "père" à la fois des nations germanique et française :
donc on a accolé les armes de France et du Saint Empire, même si bien sûr
ces armes ne sont vraiment apparues qu'au XIIe siècle , soit 300 ans après son décès !

C'est donc par les détails purement héraldiques, que nous allons établir un classement :

Premier cas : parti , à dextre mi-parti (d'or) à l'aigle bicéphale de sable
(becquée, languée, armée, diademmée de gueules),
à senestre : de France, période capétienne (d'azur semé de fleur de lis d'or)

Armorial Sammelband (Bavière)
1er livre du manuscrit


Le Blason des Armoiries - Jérôme de Bara 


Le Chevalier errant - détail
(manuscrit fr. 12559 -  BNF)


Manuscrit cod. A 45 (extrait)
Burgerbibliothek - Berne (Suisse)


Gravure de Hans Burgkmair (~1516/1519) - détail
Hzg Anton Ulrich Museum - Braunschweig (Allemagne)


Les Trois Preux Chrétiens - gravure sur bois (extrait)
réf. : EA-16 / BNF


-o-
Variante n°1 : les fleurs de lis de France sont incluses dans
un très étrange fretté de gueules !
(semble spécifique à la Bavière)

Armorial Wernigeroder (Allemagne)


Armorial de Grünenberg (Allemagne)


-o-
Variante n°2 : la France passe à dextre et
l'aigle bicéphale est entière à senestre

Armorial Le Breton



-o-
J'ai trouvé un deuxième cas où, seules, les armes du Saint Empire sont attribuées,
plus de fleurs de lis :

tapisserie d'Aubusson , première moitié du 16e siècle
(en vente chez Christies - Londres)




Participation amicale et rédacteur : Herald Dick

Provinces d'Italie - Massa et Carrare (MS)

Massa et Carrare (Massa e Carrara - MS)


Comtes et Comtesses de Savoie - Amédée IV le Loué de Savoie

Amédée IV le Loué de Savoie est le fils de Thomas Ier de Savoie et de Marguerite alias Béatrice de Genève. Il est le frère de Pierre II le Petit Charlemagne de Savoie et de Philippe Ier de Savoie.


Amédée IV le Loué de Savoie
(Montmélian, 1197 - Montmélian, 23 ou 24 juin 1253)
Comte de Savoie (1233), d'Aoste et de Maurienne


Il s'est marié deux fois avec :
(1 - 1222) Marguerite de Bourgogne
(2 - 1244) Cécile de Baux


1 - Marguerite de Bourgogne
(1192 - 1243)
Comtesse consort de Savoie, d'Aoste et de Maurienne (1222)


2 - Cécile de Baux
( ? - 1275)
Comtesse consort de Savoie, d'Aoste et de Maurienne (1244)

Archevêques de Sens - Gui de Roye

Gui de Roye
(Muret, ? – Gênes, 8 juin 1409)
Auditeur de Rote
Evêque-Comte de Verdun et Prince du Saint-Empire (1375),
Administrateur apostolique de Dol (1381),
puis Archevêque de Tours (1382),
Evêque de Castres (1383),
puis Archevêque de Sens (1385),
puis Archevêque-Duc de Reims et Pair de France (1391) 

"Jubilé de Diamant" de la Reine Elisabeth (Elizabeth) II de Grande-Bretagne

Aujourd'hui 3 juin 212, célébration du "Jubilé de Diamant" de SM Elisabeth (Elizabeth) II Windsor, Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord.

Elisabeth (Elizabeth) II Windsor

samedi 2 juin 2012

Provinces d'Italie - Mantoue (MN)

Mantoue (Mantova - MN)


Comtes et Comtesses de Savoie - Thomas Ier de Savoie

Thomas Ier de Savoie est le fils de Humbert III le Bienheureux de Savoie et de Béatrice de Mâcon.

Thomas Ier de Savoie
(Charbonnières, 27 mai 1178 - Moncalieri, 1er mars 1233)
Comte de Savoie (1189), d'Aoste et de Maurienne
Seigneur de Piémont


Il s'est marié avec :
(1196) Marguerite alias Béatrice de Genève


 Marguerite alias Béatrice de Genève
( ? - ? )
Comtesse consort de Savoie, d'Aoste et de Maurienne (1196)

Anniversaire du Roi Constantin II de Grèce

Aujourd'hui 2 juin 2012, 72e anniversaire de SM Constantin II de Oldenbourg, Roi titulaire des Hellènes, Prince de Grèce et de Danemark.

Constantin II de Grèce




Archevêques de Sens - Gonthier de Bagneaux

Gonthier de Bagneaux
( ? - 19 juillet 1385)
Secrétaire d'Etat
Evêque du Mans (1367),
puis Archevêque de Sens (1385)

vendredi 1 juin 2012

Blog - Herald Dick Magazine

N'hésitez pas à visiter régulièrement le Herald Dick Magazine, un blog sans prétention pour faire partager la passion et rendre attractifs les blasons et l'héraldique au XXIe siècle ...

Provinces d'Italie - Macerata (MC)

Macerata (MC)


Comtes et Comtesses de Savoie - Humbert III le Bienheureux de Savoie

Humbert III le Bienheureux de Savoie est le fils d'Amédée III de Savoie, Comte de Savoie et de Maurienne, Margrave de Suse, et de Mahaut d'Albon.

Humbert III le Bienheureux de Savoie
(Veillane, 4 août 1136 - Chambéry, 4 mars 1189)
Comte de Savoie (1148) et de Maurienne
Margrave de Suse


Il s'est marié quatre fois avec :
(1 - 1151) Faidiva de Toulouse
(2 - 1157) Gertrude de Flandre
(3 - 1164) Clémence de Zähringen
(4 - 1177) Béatrice de Mâcon


1 - Faidiva de Toulouse
(1135 - 1154)
Comtesse consort de Savoie et de Maurienne (1151)


2 - Gertrude de Flandre
(? - 1173)
Comtesse consort de Savoie et de Maurienne (1157-1163) par son premier mariage,
puis Vicomtesse consort de Meaux (1163) par son second mariage


3 - Clémence de Zähringen
( ? - 1167)
Duchesse consort de Saxe et de Bavière ( 1147) par son premier mariage,
puis Comtesse consort de Savoie et de Maurienne (1164) par son second mariage


4 - Béatrice de Mâcon
( ? - 1230)
Comtesse consort de Savoie et de Maurienne (1177)

Archevêques de Sens - Adhémar Robert

Adhémar Robert
( ? - Sens, 25 janvier 1384)
Evêque-Comte de Lisieux (1359),
puis Evêque d'Arras (1368),
puis Evêque de Thérouanne (1371),
puis Archevêque de Sens (1375)

jeudi 31 mai 2012

Commémoration du décès du Roi Géza II de Hongrie

Aujourd'hui 31 mai 2012, commémoration du 850e anniversaire du décès de Géza II Arpad, Roi de Hongrie.

Géza II Arpad

Provinces d'Italie - Lucques (LU)

Lucques (Lucca - LU)


Rois et Reines de Portugal - Emmanuel (Manuel) II le Patriote de Bragance

Emmanuel (Manuel) II le Patriote de Bragance est le fils de Charles (Carlos) Ier le Diplomate de Bragance et de Amélie (Amélia) d'Orléans.

Emmanuel (Manuel) II le Patriote de Bragance
(Lisbonne, 15 novembre 1889 - Twickenham, 2 juillet 1932)
Infant de Portugal
Duc de Beja (1889),
puis Roi de Portugal et des Algarves (1908),
puis Roi titulaire de Portugal et des Algarves (1910)


Il s'est marié avec :
(1913) Augusta-Victoria (Augusta Vitória) de Hohenzollern


Augusta-Victoria (Augusta Vitória) de Hohenzollern
(Potsdam, 19 août 1890 - Eigeltingen, 29 août 1966)
Princesse de Hohenzollern-Sigmaringen
Reine consort titulaire de Portugal et des Algarves (1913),
puis Reine douairière titulaire de Portugal et des Algarves (1932) par son premier mariage
Comtesse consort Douglas (1939) par son second mariage

mercredi 30 mai 2012

Provinces d'Italie - Lodi (LO)

Lodi (LO)


Rois et Reines de Portugal - Charles (Carlos) Ier le Diplomate de Bragance

Charles (Carlos) Ier le Diplomate de Bragance est le fils de Louis (Luis) Ier le Populaire de Bragance et de Marie-Pia (Maria Pia) de Savoie.

Charles (Carlos) Ier le Diplomate de Bragance
(Lisbonne, 28 septembre 1863 - Lisbonne, 1er février 1908)
Infant de Portugal
Prince héritier du Portugal (1863), Duc de Bragance (1863),
puis Roi de Portugal et des Algarves (1889)


Il s'est marié avec :
(1886) Amélie (Amélia) d'Orléans


Amélie (Amélia) d'Orléans
(Twickenham, 28 septembre 1865 - Le Chesnay, 25 octobre 1951)
Princesse de France
Duchesse consort de Bragance (1886),
puis Reine consort de Portugal et des Algarves (1889),
puis Reine douairière de Portugal et des Algarves (1908)

Archevêques de Sens - Guillaume II de Melun

Guillaume II de Melun
( ? - Sens, 3 mai 1376)
Chanoine de Paris (1343)
Archevêque de Sens (1344)


mardi 29 mai 2012

Les Neuf Preux, un idéal de chevalerie : Arthur (2nde partie)

Arthur (Ve -VIe siècles), roi de Bretagne (la Grande Bretagne), combattit les envahisseurs saxons, puis devint un personnage de légende incarnant le roi idéal. Bien que certains historiens le considèrent comme un personnage mythique, on pense qu'un véritable Arthur a dirigé la longue résistance des Celtes aux envahisseurs saxons. Selon la légende, Arthur était le fils d'Uther Pendragon, roi de Bretagne. Caché pendant son enfance, il fut un jour présenté au peuple comme étant le roi et démontra sa vaillance et sa sagesse. Il s'entoura d'une cour de grands chevaliers qui, autour d'une table symboliquement ronde, discutaient avec lui d'égal à égal. Avec son épouse Guenièvre, il entretint une cour magnifique à Caerleon-upon-Usk (peut-être la légendaire Camelot) à la frontière sud du pays de Galles. Ses guerres et ses victoires l'amenèrent jusqu'en Europe, où il défia avec succès les forces de l'Empire romain, mais il dut revenir en Bretagne à cause des méfaits de son fils illégitime Mordred, qui s'était révolté et emparé du royaume. Lors de l'ultime bataille de Camlan, au sud-ouest de l'Angleterre, le roi et celui qui l'avait trahi s'embrochèrent sur leurs lances respectives. Arthur fut mystérieusement emporté sur l'île mythique d'Avalon pour y être soigné de ses blessures et y mourut. On trouve la première allusion à Arthur dans le poème de l'écossais Y. Gododdin (~600). Il est également mentionné dans plusieurs chroniques : Historia Britonum (~850) de l'historien écossais Nennius ; les Annales Cambriae, et l'Histoire des rois de Bretagne (~1138-1148) de Geoffroi de Monmouth.  En France, il a été évoqué par Robert Wace, puis par Chrétien de Troyes (XIIe s.) dans les récits des cycles de la Table Ronde et de la Quête du Saint Graal. Les valeurs chevaleresques et chrétiennes y sont plutôt en faveur de Lancelot, Perceval ou Galaad,  le portrait d'Arthur y est moins flatteur.

Poursuivons l'exploration de ce thème ,
et du premier nommé des Trois Preux Chrétiens :
le roi Arthur


Nous continuons avec le blason aux trois couronnes 
mais sur champ de gueules, cette fois :

Armorial Sammelband (Bavière)
  5e livre du manuscrit


Manuscrit BSB-Cod.icon.392 (extrait)
BSB Munich - Bavière


Les Trois Preux Chrétiens - gravure sur bois (extrait)
réf. : EA-16 / BNF

Recueil historique et héraldique 
( manuscrit fr. 5930 -  BNF)



Le Triomphe des Neuf Preux (extrait) - manuscrit BNF-Arsenal (1487)


Détail d'une tapisserie rhénane (~1480-1490) - 
Bâle (Suisse)


Armorial Sammelband (Bavière) 
1er livre du manuscrit


L'Histoire des Neuf Preux... (extrait)
manuscrit fr. 12598 - BNF


Ingeram Codex (Autriche)


-o-
Une représentation atypique chez les hérauts allemands :
d'azur à une croix latine :
soit  potencée chargée d'une croisette pattée au centre
soit  recroisettée et pattée, et au pied fiché...
sans doute faut-il y voir une confusion avec Godefroy de Bouillon

Armorial Wernigeroder (Allemagne)


Armorial de Grünenberg (Allemagne)


-o-
Et enfin, nous retrouvons l'inversion avec l'aigle à deux têtes 
de Jules César qui lui, portait à tort les 3 couronnes
dans cette série de gravures flamandes !

Gravure du Maître aux Banderoles (extrait)
origine : Pays-Bas / British Museum - Londres





Participation amicale et rédacteur : Herald Dick

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL