-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

lundi 18 janvier 2016

Rois et Reines d'Espagne - Philippe (Felipe) V de Bourbon (1re fois)

Philippe (Felipe) V de Bourbon est le petit-neveu de Charles (Carlo) II de Habsbourg. Il est le petit-fils du Roi de France Louis XIV de Bourbon.
Charles II n'ayant pas d'héritier en ligne masculine, il avait initialement prévu de laisser son considérable héritage espagnol, flamand et italien à son petit-neveu le jeune Joseph Ferdinand de Wittelsbach, fils de l'Electeur de Bavière, Maximilien Emmanuel de Wittelsbach. Toutefois le décès prématuré (1699) de ce prince remet en cause le projet, qui avait l'énorme avantage diplomatique de favoriser ni un prince français, ni un prince autrichien.
Charles II se rabat alors sur un autre de ses petits-neveux, le Prince Philippe de Bourbon, Duc d'Anjou et petit-fils du Roi de France. Ce choix provoque bien entendu la contestation de l'Empereur, agissant au nom des droits de la branche autrichienne des Habsbourg, incarnée dans la personne de l'Archiduc Charles de Habsbourg, fils cadet de l'Empereur (et lui-même futur Empereur Charles VI). Plus encore, ce choix entraine une rupture de l'équilibre précaire existant entre les puissances européennes, tant par l'alliance diplomatique franco-espagnole qui en découlerait que par la possible réunion future des couronnes françaises et espagnoles.
Charles II décède peu après, et le Duc d'Anjou devient le nouveau souverain dans un contexte, tant de guerre civile en Espagne, la couronne de Castille le soutenant, tandis que celle d'Aragon soutient l'Archiduc Charles, que de guerre en Europe. C'est la Guerre de Succession d'Espagne. Philippe, soutenu par la France finit par l'emporter en Espagne, mais doit céder à l'Autriche le Duché de Milan, le Royaume de Naples, le Royaume de Sardaigne et les Pays-Bas espagnols. Il cède également également à la Savoie, le Royaume de Sardaigne.
En Espagne, après avoir initialement conservé l'administration quasi-fédérale héritée des Habsbourg, pour tout à la fois, sanctionner l'opposition catalane à sa candidature, et transposer le modèle d'administration centralisée française, en 1715 sont promulgués les décrets de la "Nueva Planta de la Real Audiencia de Cataluña", qui aboutissent à fondre l'ensemble des royaumes espagnols en un unique Royaume d'Espagne, largement construit à partir des institutions castillanes. La Couronne d'Aragon en tant que telle a vécu, et il faudra attendre 1833 pour voir l'abrogation de ces textes... Mais ceci est une autre histoire.

Philippe (Felipe) V de Bourbon
(Versailles, 19 décembre 1683 - Madrid, 9 juillet 1746)
Duc d’Anjou (1683), Enfant de France
Roi Philippe V de Castille (1700), Roi de Léon (1700), Roi de Grenade (1700), Roi de Tolède (1700), Roi de Galice (1700), Roi de Séville (1700), Roi de Cordoue (1700), Roi de Murcie (1700), Roi de Jaen (1700)
Roi Philippe V de Navarre (1700), Seigneur de Biscaye
Roi Philippe IV d'Aragon (1700), Roi de Valence (1700), Roi de Majorque (1700), Roi de Sardaigne (1700), Comte de Barcelone
Roi Philippe IV de Naples (1700)
Roi Philippe IV de Sicile (1700)
puis Roi Philippe V d'Espagne (1715 et 1724)
Duc titulaire Philippe VIII de Bourgogne (1700), Duc de Lothier, Duc de Brabant, Duc de Limbourg, Duc de Luxembourg, Comte de Flandre, Comte palatin de Bourgogne, Comte de Hainaut,, Comte de Namur, Marquis du Saint-Empire, Seigneur de Malines, de Salin
puis Souverain des Pays-Bas


Il s'est marié deux fois, avec :
(1 - 1701) Marie-Louise Gabrielle (Maria Luisa Gabriela) de Savoie
(2 - 1714) Elisabeth (Isabel) Farnèse

1 - Marie-Louise Gabrielle (Maria Luisa Gabriela) de Savoie
(Turín, 13 septembre 1688 - Madrid, 14 février 1714)
Princesse de Savoie
Reine consort des Espagnes, de Naples, de Sicile, de Sardaigne (1701)


2 - Elisabeth (Elisabetta) Farnèse
(Parme, 25 octobre 1692 – Aranjuez, 11 juillet 1766)
Princesse de Parme et Plaisance
Reine consort des Espagnes (1714),
puis Reine consort d'Espagne (1715 et 1724),
puis Reine douairière d'Espagne (1746)
Régente d'Espagne (1759)

7 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur Bunel,
    Content de voir le retour de la série "Souverain(e)s de..."
    Une petite erreur sur Philippe V : le Duc d'Anjou n'a jamais été "Fils de France" mais bien "Petit-fils de France"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. En tant que Fils de Monseigneur (Louis de France, Dauphin de France), il est comme ses frères Louis de France, Duc de Bourgogne et Charles de France, Duc de Berry, Fils de France et non petit-fils de France

      Supprimer
  2. Ah, on entame une nouvelle série sur les rois et reines d'Espagne au sens strict. Ça m'a un peu décontenancé parce que du coup je ne comprenais pas la raison du doublon avec le dernier post sur les rois de Castille. Mais c'est la même personne, donc...

    Sinon, je suppose que les ornements extérieurs (manteau, anges) sont dus aux origines Bourbon de Philippe. Peut-être une tentative de rattraper la France et d'autres pays qui avaient des grandes armoiries plus chargées que celles de Castille ? Une manière de dire que "moi aussi j'ai un grand royaume unifié, maintenant !" ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Lamentablemente, en los reinos de Aragón y València la Nueva Planta se impuso en 1707, y como bien dice, en Catalunya en 1715. No nos fue bien bajo las leyes de Castilla, ni el dominio de los Borbones.

    Siempre imagino una monarquía Hispánica gobernada por José Fernando de Wittelsbach ¿Cómo hubiera sido? (Una buena ucronía)

    Saludos.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL