-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

lundi 5 septembre 2011

Royaume de Prusse

Depuis 1618, l'Electeur de Brandebourg, de la Maison de Hohenzollern, possède en union personnelle, en plus de la Marche de Brandebroug, également le Duché de Prusse, dont le territoire est situé hors du Saint-Empire. En 1700, l'Electeur Frédéric III de Hohenzollern obtient de l'Empereur Léopold Ier de Habsbourg l'élévation en Royaume du Duché de Prusse. Le Royaume de Prusse (Königreich Preußen) est créé et l'Electeur Frédéric III devient le Roi Frédéric Ier de Prusse.
Au cours du XVIIIe siècle, les possessions prussiennes s'étendent par héritage pour une part, mais surtout par la conquête, au détriment de la Saxe et de la Pologne notamment, c'est le début de la grandeur prussienne.
La Révolution française et surtout l'invasion napoléonienne changent la donne. En 1806, après Iéna et Auerstaedt, la Prusse est au bord de l'effondrement et doit se rallier autant que se soumettre à Napoléon. Un mouvement de résistance nationale allemand sous impulsion prussienne prend alors naissance, pour aboutir en 1812 au retournement d'alliance. Du coup, en 1814 et 1815, la Prusse sort comme le grand vainqueur d'Europe continentale de l'épopée napoléonienne. Son territoire se trouve largement augmenté et surtout son rôle politique ascendant en Allemagne est maintenant affirmé, face à celui historique mais plutôt déclinant de l'Autriche.
En 1815, il adhère à une Confédération germanique, dont par une lente politique d'hégémonie et de militarisation, il n'aura de cesse d’œuvrer pour, en son sein, y affaiblir progressivement l'Autriche et ses alliés. En 1864, par la Guerre des Duchés menée au dépend du Danemark, la Prusse peut comparer à son avantage, sa nouvelle puissance militaire face à celle de l'Autriche. Du coup, en 1866, le Chancelier prussien Bismarck déclare la guerre à l'Empire d'Autriche et à ses alliés qui sont très rapidement vaincus. Cela lui permet de non seulement absorber des territoires autrichiens mais aussi de réduire, voire de totalement annexer, ceux de plusieurs des derniers grands alliés autrichiens en Allemagne, comme le Royaume de Saxe, le Royaume de Hanovre, le Landgraviat de Hesse ou le Duché de Nassau.
En 1867, cette nouvelle situation politique et territoriale permet à la Prusse de prendre la tête d'une Confédération d'Allemagne du Nord dont est maintenant exclue l'Autriche. Puis, dernière étape, après la guerre de 1870 contre la France, de proclamer l'Empire allemand dont le Roi de Prusse sera l'Empereur de 1871 à 1918.
La Prusse conservera un Roi souverain jusqu'en 1918.
Voici le drapeau civil, le drapeau d'Etat, les grandes armoiries, les moyennes armoiries, les petites armoiries et la cocarde militaire de ce Royaume.



Prusse


Cantons suisses - Fribourg

Le blasonnement des armoiries du canton de Fribourg (Freiburg) est : coupé de sable et d'argent.
Fribourg
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL