-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

dimanche 4 mars 2012

Automobile et héraldique - SAAB

Aujourd'hui, cap au nord de l'Europe pour retrouver en Suède, la marque SAAB. Tel qu’il apparaît aujourd’hui, le logo de cette marque aux voitures souvent originales et atypiques, comporte une tête de griffon de gueules couronnée d’or, quelques explications sont nécessaires pour en comprendre l’origine héraldique.
SAAB


En 1937, sous l’impulsion du gouvernement suédois, est créée la société Svenska Aeroplan Aktiebolaget, dont l’acronyme donne SAAB. Cette compagnie n’intervient pas alors dans le domaine automobile, mais dans celui de l’aéronautique. Pour diversifier son activité, en 1949, SAAB sort sa première automobile, dont le profil est directement inspiré de celui d’une aile d’avion, influence aéronautique oblige. A l’époque son logo est simplement formé avec les lettres de l’acronyme, sans que la tête de griffon n’y apparaisse. En effet, celle-ci provient d’une autre société automobile suédoise, la Scania, fondée à Malmö en 1900 sous la raison sociale Maskinfabriks-aktiebolaget Scania. C’est de cette société, qui avait fusionné en 1911 avec un autre constructeur automobile suédois, Vabis, fondé en 1891, pour former la Scania-Vabis, que provient le logo à la tête de griffon, et c’est lui que SAAB repris à son compte lorsqu’il absorba en 1969 Scania-Vabis pour former avec ses propres activités automobiles, SAAB-Scania .

Maintenant, me direz-vous, qu’elle est l’origine de cette tête de griffon ? En fait, tout vient du nom et de la localisation industrielle de Scania, sur la ville de Malmö, et pour le découvrir retournons au XVe siècle. Le Duc Eric de Poméranie (1382-1459) est alors Roi de Suède, de Danemark et de Norvège, ses armes familiales ont pour blasonnement : d’argent, au griffon de gueules, armé, becqué, langué et couronné d’or.

Poméranie

En signe d’hommage, en 1437, il accorde à la ville de Malmö, principale ville de Scanie, des armoiries directement inspirées de ses propres armes, reprenant tout simplement la tête du griffon familial et donnant en conséquence pour blasonnement : d’argent, à la tête de griffon de gueules, becqué, langué et couronné d’or.

Malmö


En 1660, à la mort du Roi Charles X Gustave de Suède, toutes les provinces du royaume envoient une délégation solennelle pour les funérailles, hors il est nécessaire pour l’ordonnancement du cortège que chacune soit précédée de ses armoiries. A cette époque, la Scanie n’ayant pas encore d’armoiries propres, on décide de lui en attribuer en hâte, et pour ce faire, il est simplement décidé d’utiliser des armes directement dérivées de celles de Malmö, ville principale de la province, en modifiant juste les couleurs. Du coup, la Scanie reprenait la tête de griffon, sur fond or cette fois, avec par voie de conséquence, modification de la couleur des attributs secondaires (pour que la couronne et autres attributs ne soient pas du même métal que le champ), donnant pour blasonnement : d’or, à la tête de griffon de gueules, becqué, langué et couronné d’azur.

Scanie


Le constructeur automobile Scania s’étant créé à Malmö, la présence de la tête de griffon dans son logo devient ainsi aisément compréhensible, par la double motivation du nom et de la localisation de cette société.

2 commentaires:

  1. Hahaha ! J'adore tout ça !
    Il est amusant de voir comment des armoiries du rivage polonais ont franchi la Baltique.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL