-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

dimanche 12 mai 2013

Rois et Reines d'Aragon - Charles (Carlos) Ier de Habsbourg

Charles (Carlos) Ier de Habsbourg est le fils de Philippe (Felipe) Ier le Beau de Habsbourg et de Jeanne (Juana) Ire la Folle de Trastamare.

Charles (Carlos) Ier de Habsbourg
(Gand, 25 février 1500 - Yuste, 21 septembre 1558)
Archiduc d’Autriche
Prince de Gérone (1516), Prince des Asturies, Prince de Viane, Duc de Montblanc, Comte de Cervera, Seigneur de Balaguer, (1504)
puis Roi Charles Ier de Castille et Léon (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Galice (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Tolède (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Séville (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Cordoue (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Murcie (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Grenade (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Jaen (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555)
Roi Charles IV de Navarre (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555)
Roi Charles Ier d'Aragon (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Valence (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Majorque (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555), de Sardaigne (1516-1556, conjointement avec sa mère jusqu'en 1555)
Roi Charles III de Naples (1516-1554, conjointement avec sa mère)
Roi Charles II de Sicile (1516-1554, conjointement avec sa mère)
Duc titulaire Charles II de Bourgogne (1506), Duc Brabant (1506), Duc de Lothier (1506), Duc de Luxembourg (1506), Comte de Flandres, de Hainaut, de Hollande, de Zélande, Seigneur de Malines, Marquis du Saint-Empire, Comte palatin de Bourgogne, Comte de Charolais, Seigneur de Salins, Comte d'Artois, Duc de Gueldre (1506 et 1543), Comte de Zutphen, Seigneur de Groningue, Seigneur d'Utrecht, d'Overijssel
Archiduc Charles Ier d'Autriche (1506, conjointement avec son grand-père, puis 1519-1521, conjointement avec son frère), Duc de Styrie, Duc de Carniole, Duc de Carinthie, Prince de Souabe, Comte de Tyrol, de Habsbourg, de Goritz, de Ferrette, de Kyburg, Margrave de Burgovie, d'Esclavonie, de Portenone
Roi des Romains (1519),
puis Empereur Charles V Quint du Saint-Empire (1520)


Il s'est marié avec :
(1526) Isabelle (Isabel) d'Aviz


Isabelle (Isabel) d'Aviz
(Lisbonne, 4 octobre 1503 - Tolède, 1er mai 1539)
Infante de Portugal
Impératrice consort sur Saint-Empire, Reine consort de Castille et Léon, de Tolède, de Séville, de Cordoue, de Murcie, de Grenade, de Navarre, d'Aragon, de Valence, de Majorque, de Sardaigne, de Naples, de Sicile (1526)

8 commentaires:

  1. Francisco Domingo Larrosa Gil13 mai 2013 à 18:42

    Desde el 25-01-1516 este escudo es el de Rey de España y no el de Rey de Aragón, estando incluido dentro de este escudo de Rey de España el escudo de Rey de Aragón hasta hoy 13-05-2013.

    RépondreSupprimer
  2. Señor Francisco Domingo Larrosa Gil ...,
    ¿Poqué no te callas?

    ¿Porqué no eres capaz de respetar la libertad de cátedra?

    ¿De cual Universidad o centro de conocimiento se deriva tu presunta infalibilidad?

    ¿Quien te ha investido Doctor ex-catedra ?

    ¿Donde están expuestas tus obras y porqué no respetas la magnifica, monumental y gratuita Web de Mr. Arnaud Bunel, que nos obsequia con sus documentados armoriales, hermosos diseños, que llena huecos esenciales que en España nadie ha facilitado a los estudiosos y aficionados a la Heraldica de dominio y territorial?

    Firma : Xose Carlos Fernandez Diaz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Francisco Domingo Larrosa Gil14 mai 2013 à 17:00

      Su incontinencia verbal dice mucho y no muy bueno de quién o qué pueda ser usted. Me limito a dar mi parecer sobre el asunto dentro de mi LIBERTAD DE EXPRESIÓN que como individuo poseo y con absoluto respeto hacia las expresiones de los demás, incluida por supuesto y como no podría ser de otra manera la del Sr. Armaud Bunel. El conocimiento y la infalibilidad me lo da en este caso la propia razón y la historia, ya que es historia y por lo tanto razón que tras la muerte de Don Fernando II El Católico (con él finalizó la Corona pero no el Reino de Aragón, que pasó a ser parte de la Corona de España) se unieron con su hija la Reina Doña Juana I de España las armas del Reino de Aragón junto con las de Castilla y demás reinos que integraban a estas dos antiguas coronas para formar el escudo de la entonces nueva Corona de España, Corona de España que aglutinó dichas dos antiguas coronas y los antiguos reinos que las componían. Por lo tanto, a partir de que se crea el Reino de España con Doña Juana I, el escudo de armas de España es el de Rey de España, no de Rey de Aragón como se viene manteniendo en este blog. Siguiendo la afirmación de frase anterior, el escudo del título que posee el Rey de España como Rey de Aragón está incluido dentro del escudo de España y es el que utilizó el último Rey de la Corona de Aragón Don Fernando II El Católico, que por supuesto podría utilizar en la actualidad por separado Don Juan Carlos I si por algún motivo fuera nombrado o utilizara exclusivamente su título de Rey de Aragón, pero utilizando el escudo de armas grandes que se viene reproduciendo aquí debe ser nombrado como Rey de España. Apreciado Señor, para finalizar me gustaría seguir ilustrándole y nuevamente decirle que a mí en particular me interesa no faltar a la verdad y menos a la verdad de la Historia, y que si observo un posible error en algo al respecto lo que trato es de ponerlo sobre la mesa para que se debata sanamente y se pueda llegar a corregir, para con ello llegar a mejorar las dichas cosas, pero no para que concretamente usted me intente coaccionar y trate de callar mi Libre Expresión, con la que no ofendo a nadie. Mi aportación debe tomarse como una crítica sana, que debe utilizarse para sumar y no para restar. Vuelvo a reiterar y digo que me parece que usted desconoce hasta que punto respeto, en palabras suyas …la magnífica, monumental y gratuita web o blog del Sr. Armaud Bunel…, vamos que ni idea tiene de cómo aprecio el trabajo de este Señor, y que por ello creo que es usted quien debe de respetar mi derecho a aportar datos que posiblemente no estén siendo tomados en consideración a la hora de nombrar Don Armaud Bunel el Escudo de España (este se utiliza como tal desde el reina de Doña Juana I) como escudo de los Reyes y Reinas de Aragón, pues no, no lo es. Reflexione sobre lo que vengo exponiendo, no reste, y verá que tengo razón.

      Supprimer
  3. Je rappelle que jusqu'au début du règne de Philippe V, donc y compris pour Charles Ier, Philippe II, Philippe III, Philippe IV et Charles II, les pièces de monnaie frappées en Aragon, à Majorque ou encore à Barcelone portaient la mention "ARAGONVM REX", quand dans le même temps celles frappées en Castille et Léon portaient la mention "HISPANIARVM REX" ou "HISPANIARVM ET INDIANARVM REX" (pour tenir compte des Indes d'Amériques), et que dans le même temps toujours celles frappées en Navarre portaient la mention "NAVARRE REX". Après cette date, effectivement il n'y a plus de pièces "ARAGONVM REX" ou "NAVARRE REX". Pour moi cela vient bien confirmer la coexistence des différentes couronnes jusqu'au début du règne de Philippe V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Francisco Domingo Larrosa Gil14 mai 2013 à 17:28

      Señor Armaud Bunel, con todo el respeto del mundo hacia su persona y trabajo, decirle que es cierto que coexistieron los reinos que conformaban las antiguas Coronas de Aragón y Castilla hasta el Rey Don Felipe V, pero desde que con la Reina de España Doña Juana I, el 25-01-1516, se fundó la Corona de España, esos antiguos reinos pasaron a ser llamados VIRREINATOS, en los que el Rey de España colocaba para su gobierno a un noble de su confianza con el título de Virrey (Virrey de Aragón, Virrey de Valencia, Virrey de Mallorca, Virrey de Náples, etc.) Busque información del Virreinato de Aragón (http://es.wikipedia.org/wiki/Virrey_de_Arag%C3%B3n) y verá que el último Rey de Aragón fue Don Fernando II El Católico, y que durante 191 años hubieron 42 Virreyes de Aragón hasta el día 29-06-1707, promulgación de los Decretos de Nueva Planta, siendo el último Virrey del Virreinato de Aragón Don Carlos de Aragón y Borja (Duque de Villahermosa). Y que el escudo que en su día utilizó Don Fernando II El Católico como Rey de Aragón, es el mismo que podría haber utilizado cualquiera de los Reyes de España que vinieron después de la Reina Doña Juana I y hasta el actual Rey de España, siempre que utilizara dicho título y escudo en particular.

      Supprimer
  4. Efectivamente M. Bunel, tiene usted toda la razón. Gracias por compartir su trabajo y sus conocimientos.

    Saludos!

    RépondreSupprimer
  5. Il y a quelques problèmes :

    Charles est co-roi dans la couronne de Castille, mais roi dans celle d'Aragon. Ferdinand II lui a légué ses possessions dans son testament de 1516. Jeanne est exclue de la succession. Sur toutes les possessions aragonaises il règne donc personnellement et directement après son grand-père. N'ayant pas été proclamé héritier (il n'était pas présent), il n'a jamais porté les titres de l'héritier de la couronne. Le titre de roi de Naples est lié à celui de roi de Jérusalem, qui est effectivement employé dans le formulaire de la chancellerie impériale.

    Il n'a jamais été "princesse de Viane". Il est comte de Hainaut, pas de Hanaut.

    Il porte le titre de duc de Gueldre de 1506 à 1536 puis après 1543. Entre ces deux dates, il y a un compromis avec Charles d'Egmont puis le duc de Clèves par lequel l'empereur renonce au titre à condition d'être désigné comme héritier du duché.

    Il porte les titres de comte de Charolais, d'Artois et de Bourgogne, mais communément avec sa tante Marguerite qui est propriétaire effective des trois comtés jusqu'à sa mort en 1530.

    De même, il porte les titres autrichiens à partir de 1506, conjointement avec son grand-père, puis avec son frère, même s'il n'en est propriétaire qu'au début de son règne: Ferdinand reçoit la gouvernance perpétuelle et les revenus des duchés en 1521 puis la propriété effective en 1550.

    RépondreSupprimer
  6. aussi : il et seigneur des ville et pays d'Utrecht seulement à partir de 1528, des ville et pays de Groninge ainsi que seigneur d'Overyssel à partir de 1536 seulement

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL