-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier au moins 10 nouveaux messages par jour.

mercredi 29 février 2012

Abbés de Cluny - Emmanuel Théodose de La Tour d’Auvergne de Bouillon

Emmanuel Théodose de La Tour-d’Auvergne de Bouillon
(Turenne, 24 août 1644 – Rome, 2 mars 1715)
 Abbé de Saint-Martin de Pontoise, de Saint-Ouen de Rouen,
de Saint-Waast d’Arras, de Tournus, de Vignone
Abbé et Général de Cluny (1683-1715)
Grand-Aumônier de France (1671)
Cardinal-Prêtre (1669), puis Cardinal de Saint-Laurent-en-Panisperne (1670), puis Cardinal de Saint-Pierre-en-Vicoli (1676), puis Cardinal-Evêque d’Albano (1689), puis Cardinal de Porto et Sainte-Rufine (1698), puis Cardinal d’Ostie et Velletri (1700)
Oncle d'Henri Oswald de La Tour-d'Auvergne



Ecartelé : 1 et 4, d’azur, semé de fleurs de lys d’or, à la tour d’argent, brochante sur-le-tout (La Tour) ; 2, d’or, à trois tourteaux de gueules (Boulogne) ; 3, coticé (10) d’or et de gueules (Turenne) ; sur-le-tout parti : 1, d’or, au gonfanon de gueules, frangé de sinople (Auvergne) ; 2, de gueules, à la fasce d’argent (Bouillon).

7 commentaires:

  1. Le cardinal-évêque d'Ostie, port urbain de la Ville, est doyen du Sacré Collège. C'est le titre et siège le plus éminent et révérend de la Sainte Eglise Romaine après le pontificat suprême.

    RépondreSupprimer
  2. Un portrait en gravure du cardinal lui attribuent les armes suivantes ;
    écartelé en 1 et 4 de La Tour, en 2 de Boulogne, en 3 de Turenne et sur le tout parti d'Auvergne et de Bouillon.

    Cette gravure provient de la "calcographia Dominici de Rubei" à Rome.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Clément,
    Je soupçonne qu'il a porté les deux, d'abord celles présentées ici et ensuite celles que vous décrivez et qui sont identiques à celles portées par son neveu, et successeur à Cluny, Henri Oswald (http://www.heraldique.org/2012/03/abbes-de-cluny-henri-oswald-de-la-tour.html).
    Si j'en crois les monnaies du Duché de Bouillon, le changement à dû se faire aux alentours de 1681/1684. Du coup, comme il s'agit ici d'une série sur les Abbés de Cluny et qu'Emmanuel Théodose en est devenu Abbé commendataire en 1683, en toute logique, ce sont les armes que vous décrivez qu'il faut représenter ici. Je modifie donc en conséquences. Merci.

    RépondreSupprimer
  4. Avez vous une idée de ce qui a pû l'amener à décider de changer d'armoiries au milieu de sa vie ?

    RépondreSupprimer
  5. A priori, le changement c'est fait au niveau du Duc de Bouillon, pour une raison que j'ignore, puisque au final ce sont les mêmes quartiers simplement organisés de manière différentes. Puis par ricochet, la modification a été reprise par les autres membres de la famille.
    Si l'un des lecteurs du blog connait les détails de cette histoire, qu'il n'hésite pas.

    RépondreSupprimer
  6. Ne serait-ce pas un ré-assemblage des quartiers différent des armes de l'ainé, qui permetterait à un cadet, occupant un place éminente, de se distinguer, une forme de birsure ?
    Ou bien cela corresponderait il à un changement commun à toute la famille ?

    RépondreSupprimer
  7. J'ai plutôt l'impression que cela a concerné toute la famille, puisque les pièces de monnaie du Duché de Bouillon ont, vers 1681/1684, également comporté ce même changement.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL