-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Armorial des Maréchaux de France Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes situées juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.
Pour rappel aussi, au cumul de l'ensemble des blogs, j'essaie de publier jusqu'à 10 nouveaux messages par jour.

mercredi 23 janvier 2013

Evêques d'Agde - Guy de Malsec

Guy de Malsec
(Tulle, ? - Paris, 8 mars 1412)
Archidiacre de Corbières
Chapelain du Pape
Evêque de Lodève (1370),
puis Evêque de Poitiers (1371)
Cardinal-Prêtre de Sainte-Croix-de-Jérusalem (1375), puis Cardinal-Evêque de Palestrina (1383)
Administrateur apostolique de Béziers (1383), d'Agde (1409)
Légat en France (1410)


D'argent, au lion de gueules, au chef d'azur, chargé de trois étoiles d'or.

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Y a-t-il une différence en héraldique entre les étoiles et les molettes? Une famille porte ces armes:

    "Porte d’argent au lion de gueule, chef d’azur, chargé de trois molettes d’or ; casque orné de lambrequins d’or, azur, argent et gueule"

    (famille LANGLOIS - Normandie) copie, hasard, lien de parenté?

    RépondreSupprimer
  2. Les molettes ont la forme générale d'une étoile, mais sont percées. Il s'agit en fait de molettes d'éperons. Pour ce qui concerne le nombre de pointes, en héraldique française (j'insiste sur ce point, car par exemple en Italie c'est différent), l'étoile normale, donc pour laquelle on ne précise rien dans le blasonnement, a cinq pointes, tandis que la molette normale en a six.
    Du coup, lorsque en héraldique française, on parle simplement d'une molette, elle aura six pointes, sera percées et mieux, pourra voir sa surface ornée du dessin spécifique d'une molette d'éperon réelle.
    Voyez à titre d'illustration, mon dessins des trois molettes des Boufflers dans mon Armorial des Rue de Paris : http://armorialparis.blogspot.fr/2012/10/boufflers-avenue-de.html

    RépondreSupprimer
  3. Je vous remercie pour votre très rapide réponse.

    A tout hasard, je cherche les armes de la famille Langlois (du Pont-de-l'Arche), présentes sur un vitrail d'une petite chapelle de la ville de Pont-de-l'Arche en Normandie: écu en forme de losange, champs de gueule, chevron d'or qui surmonte une oie.

    On peut lire dans

    "Monuments français inédits pour servir à l'histoire des arts : depuis le VIe siècle jusqu'au commencement du XVIIe : choix de costumes civils et militaires, d'armes, armures, instruments de musique, meubles de toute espèce et de décorations intérieures et extérieures des maisons. T. 2" par André Pottier édité par Willemin:

    "Les armoiries de la famille LANGLOIS sont figurées sur le prie Dieu devant lequel Mahaut ou Mathilde Haïs se tient agenouillée. Ces armoiries sont du genre de celles qu'on appelle parlantes; c'est, à proprement parler, un rébus formé d'un chevron ou d'une équerre d'or en champs de gueule, figurant un angle, au dessus d'une oie. Ces deux symboles accolés, angle, oie figurent par la consonance le surnom primitif de cette vénérable famille qui remontait à un capitaine anglais établi au Pont de l'Arche, sous le règne de Charles IX."

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Vous pouvez m'aider
Si j'en crois Wikipedia, il semble que l'Ordre de l'Aigle Noir de Prusse (Hohe Orden vom Schwarzen Adler) n'a compté que 407 récipiendaires entre 1701 et 1918. Si cette information est exacte, un tel nombre de personnages serait compatible avec une publication sur le présent blog, à la manière de ce que je fais actuellement pour la Toison d'Or ou encore la Jarretière.
En conséquence, je suis à la recherche d'une liste complète et chronologique des titulaires de cet ordre (cette liste pourra être en français, en allemand, en anglais ou en toute autre langue).
Merci d'avance de votre aide.

PS 1 : les premières informations collectées (merci aux nombreux contributeurs) laissent penser que le nombre de 407 concerne exclusivement ceux des chevaliers qui furent reçus avec collier, le nombre global de chevaliers étant significativement plus important. Pour autant, je recherche toujours une liste exhaustive des chevaliers, au moins celle des 407 récipiendaires du collier. J'ai obtenu une liste qui semble complète, jusqu'en 1851, il paraît qu'une autre liste exhaustive existe des origines à 1901 (je l'a recherche d'autant plus qu'elle pourrait être armoriée).

PS 2 : il semble qu'une liste des 407 détenteurs du collier ait été publiée dans un ouvrage intitulé "Die Ketten des Preussischen Hohen Ordens vom schwarzen Adler 1701-1918" de P. Sauerwald et E. Schuberski. Si une personne y avait accès, merci de penser à moi.

PS 3 : l'ouvrage de 1901 dans lequel figureraient les armoiries des 1129 chevaliers, avec ou sans colliers, créés à cette date, est intitulé "Die Ritter des Königlich Preussischen Hohen Ordens vom Schwarzen Adler und ihre Wappen (1701–1901)" par R. Stillfried-Alcántara. Merci de penser à moi si l'un de vous y avait accès.

PS 4 : grâce à la grande générosité de l'un d'entre vous, je dispose maintenant de l'ouvrage de 1901. Une grande partie de la ressource documentaire nécessaire à la publication d'un futur armorial est donc réunie. Ne manquent plus maintenant que des informations sur la période 1901-1918 pour envisager un armorial vraiment complet.

Contact

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL