-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.
 

mercredi 3 août 2011

Provinces de France - Limousin

Le blasonnement des armoiries du Limousin est : d’hermine, à la bordure de gueules.
Le lecteur attentif, ou tout simplement l’amateur supposera immédiatement la parenté qu’il peut exister entre les armoiries du Limousin et celles de la Bretagne. Au contraire d’autres similitudes visuelles que l’on trouve régulièrement en héraldique, celle-ci n’est pas un « faux-ami », mais trouve bien son origine dans une parenté historique. Ainsi en 1275, Arthur de Dreux, futur Duc Arthur II de Bretagne, épouse Marie de Comborn, héritière et Vicomtesse de Limoges. A la mort de celle-ci en 1290, son fils, le futur Duc Jean III de Bretagne, devient, sous la tutelle de son père, le nouveau Vicomte de Limoges, entérinant ainsi l’entrée du Limousin dans la famille ducale de Bretagne. Puis en 1314, Jean III, devenu Duc de Bretagne cède à son frère cadet Guy, déjà Comte de Penthièvre, la Vicomté de Limoges. Ici se situe l’explication des armoiries limousines. Tout d’abord, rappelons-nous qu’en 1316, les Ducs de Bretagne adoptent pour armes l’hermine plaine, et d’autre part, Guy étant un cadet, ajoutait une brisure aux armoiries familiales, en l’occurrence une bordure de gueules, laissant ainsi en héritage ses armoiries bretonnes brisées d’une bordure au Limousin.
Pour être complet sur le sujet, deux autres armoiries sont aussi attribuées à la province du Limousin. Ces armoiries sont soit "coticé (10) d’or et de gueules", soit "d’or, à trois lions d’azur". Les armes coticées reprennent celles de la Maison de Comborn-Turenne, à laquelle appartenait Marie de Comborn, qui précéda la Maison de Dreux-Bretagne dans la Vicomté de Limoges, tandis que celles aux lions appartenaient à la première maison des Vicomtes de Limoges, qui, jusqu’en 1114, précéda celle de Comborn. Nous ne prétendrons pas régler le sujet dans le présent article, et nous contenterons simplement d’exposer ces variantes en constatant que les armoiries à l’hermine sont celles usitées historiquement pour la province, raison pour laquelle nous les avons privilégiées.
Limousin

Limousin (Vicomtes de Limoges)

Limousin (Comborn-Turenne)

2 commentaires:

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL